Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Afrique

Le groupe islamiste Ansar Dine envoie des émissaires à Alger et à Ouagadougou

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2012

Alors que l'envoi d'une force armée internationale au Mali se prépare, des délégations d'Ansar Dine, l'un des groupes islamistes armés occupant le nord du pays, sont en route pour Alger et Ouagadougou afin de négocier la paix.

L'un des groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali, Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), a décidé vendredi d'aller négocier "la paix" à Alger et Ouagadougou, au moment où se prépare l'envoi d'une force armée internationale au Mali, a appris l'AFP de source proche d'Ansar Dine.



"Actuellement nous avons une délégation en route vers Ouagadougou. Une deuxième délégation est également en route pour Alger", a déclaré un proche de Iyad Ag Ghaly, leader d'Ansar Dine, contacté par téléphone à Kidal (nord du Mali) depuis Bamako. "Pour la paix, il faut le dialogue", a-t-il ajouté.

"Nous sommes pour la paix, et pour la paix, il faut le dialogue", a-t-il ajouté.

Des élus de la région de Kidal, ville du nord-est du Mali située près de la frontière avec l'Algérie, font partie des deux délégations, a appris l'AFP de sources concordantes.

Il est prévu que la délégation qui se rend à Alger rejoigne plus tard celle de Ouagadougou, puis de là une délégation pourrait aller au Niger, selon ces sources.

Le président burkinabè Blaise Compaoré est le médiateur de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) dans la crise malienne. Il a déjà eu des contacts avec des membres d'Ansar Dine à Ouagadougou et a toujours privilégié une solution négociée à la crise, plutôt que le recours à la force.

L'Algérie, puissance régionale incontournable dans le règlement de la crise, prône également le dialogue avec certains des groupes armés qui occupent le nord du Mali et qui rejettent "le terrorisme" et la partition du Mali.

Ansar Dine est essentiellement composé de Touareg originaires du Mali et est un des principaux alliés d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans la région.

L'annonce de l'envoi de ces deux délégations intervient alors que se tient depuis le 29 octobre à Bamako une réunion d'experts internationaux qui doit mettre au point "un concept d'opération" détaillant la composition et les capacités de la force armée ouest-africaine en préparation pour aller reprendre le nord du Mali avec l'aval de l'ONU et le soutien logistique de plusieurs pays occidentaux.

AFP

Première publication : 02/11/2012

  • MALI

    Les djihadistes du Nord-Mali, nouveaux maillons du trafic de cocaïne vers l’Europe

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Mali, "une sorte d'école internationale du terrorisme", selon Fabius

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Nord-Mali : Alger négocie secrètement avec les islamistes d'Ansar Dine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)