Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

FRANCE

Un supertanker qatari saisi après avoir éperonné un voilier

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/11/2012

Les autorités françaises ont saisi, en début de semaine, au large de Rouen, un pétrolier qatari accusé d’avoir provoqué le naufrage d’un navire de plaisance, en juillet dernier, avant de prendre la fuite.

Stéphane Place n’est pas près d’oublier cette nuit où il a bien failli y rester. Le 21 juillet dernier, le plaisancier et son coéquipier ramènent un nouveau voilier acquis en Espagne, l’"Argwen". En pleine nuit, ils sont percutés de plein fouet par un gigantesque pétrolier battant pavillon qatari.

Contacté par France Info, il raconte, encore sous le choc, ce qu’il a vécu au large de Toulon, "un moment complètement hallucinant".

Cette nuit-là, avant de descendre prendre un peu de repos en cabine, il "regarde au large pour s’assurer de la présence éventuelle de lumières de navires en convoi", indique à son coéquipier à la barre "deux ou trois points". "Dix minutes après m’être couché, je suis réveillé par un hurlement sur le pont", raconte-t-il la voix encore pleine d’émotion au journaliste de France Info.

"Dans le cockpit, face à la mer, je vois comme une immense vague, de la fumée. Mon coéquipier tirait de toutes ses forces sur la barre", raconte-t-il. "Et là, je vois sur nous une masse rouge, gigantesque, de plusieurs dizaines de mètres de haut, et au même moment un choc terrible, on venait de taper contre le supertanker et on vient déraper tout au long de la coque de cette barre d’immeuble", poursuit-il.

Malgré l’appel au secours lancé par le voilier, le pétrolier poursuit sa route sans chercher à secourir Stéphane Place ou son coéquipier. Un hélicoptère de la Marine nationale viendra les repêcher.

Trois mois plus tard, les autorités françaises ont réussi à retrouver le navire qatari, le "Duqhan" (qui signifie "Fumée"). Elles l'ont saisi au large de Rouen, en début de semaine. La Qatari Shipping Company, qui en est propriétaire, est poursuivie pour la perte du navire de Stéphane Place, mais aussi pour non assistance à personne en danger.
 

Le témoignage de Stéphane Place sur France Info

Première publication : 02/11/2012

COMMENTAIRE(S)