Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

SPORT

Tournoi de Paris-Bercy : sensationnel Janowicz

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 03/11/2012

Le Polonais Jerzy Janowicz, 69ème joueur mondial, accède à sa première finale sur le circuit ATP. Issu des qualifications, le natif de Lodz a battu le Français Gilles Simon, 20ème mondial, en deux sets 6-4, 7-5. Retour sur la révélation du tournoi.

Jerzy Janowicz est inarrêtable. Victorieux de l'Allemand Philipp Kohlschreiber (19e mondial), du Croate Marin Cilic (15e), du Britannique Andy Murray (3e) et du Serbe Tipsarevic (9e), le Polonais n'a pas tremblé face au Français Gilles Simon (20e). Celui qui fêtera ses 22 ans le 13 novembre prochain s'est une nouvelle fois appuyé sur un service canon, régulièrement mesurés autour de 220-230 km/h ! Sans aucune balle de break concédée et un pourcentage de première balle avoisinant les 88 %, le géant de 2,03 m a logiquement empoché la première manche 6-4.

Le second set a été plus accroché, mais le Polonais issu des qualifications a fini par faire craquer Gilles Simon sur deux superbes amorties, la première pour prendre le service du Niçois à 5-5, la seconde pour accéder à la finale. "En confiance il peut battre d'excellents joueurs", a ainsi souligné le Français à l'issue de la rencontre. "Quand il est bien parti, il est dur à arrêter."

Gilles Simon : "Janovicz va être extrêmement dur à arrêter"


Inconnu à son arrivée à Bercy, Jerzy Janowicz, habitué jusqu'ici aux tournois de seconde catégorie (challengers ndlr.), accède en finale pour sa première participation à un Masters 1000. C'est la 3e fois depuis que le tournoi parisien existe qu'un joueur issu des qualifications accède à la finale (Casal 86 et Stepanek 2004).

En cas de victoire en finale, Janovicz aura droit à un chèque de 479 000 euros

Cette accession en finale va lui permettre d'accéder au club des 30 premiers de la hiérarchie mondial, alors qu'il ne pointait qu'au 221e rang en début d'année ! Une progression fulgurante pour celui qui empochera environ 235 000 euros de gain grâce à cette finale. À titre de comparaison, Janowicz n'avait amassé jusqu'à présent "que" 350 000 dollars au total. À noter qu'en cas de victoire dimanche, le puissant droitier aura même droit à un chèque de 479 000 euros. De quoi éviter les préoccupations d'ordre financier.

"Je viens de Pologne. C'est difficile d'être un joueur de tennis professionnel. J'ai toujours eu des problèmes à trouver des sponsors, toujours eu des problèmes d'argent. Pour poursuivre ma carrière, ce sont mes parents qui m'ont toujours aidé," avait-il expliqué à la veille de son quart de finale. "Ils ont vendu leur magasin, un ou deux appartements. Ils ont décidé de tout miser pour m'aider autant que possible. Voilà, ce sont les problèmes dont je peux vous parler, mais il y en a d'autres. Cette semaine est très importante pour moi, cela me permettra d'avoir un peu d'aide. Ce n'est pas facile pour moi de vous parler de cette semaine. J'ai eu des moments très difficiles dans ma vie, pour moi c'est comme dans un film."

En finale, l'incroyable Jerzy Janowicz sera opposé à David Ferrer, 5ème joueur mondial. L'Espagnol a battu en demi-finale le Français Michaël Llodra, 121e mondial, en 2 sets 7-5, 6-3.

Pour la première fois depuis 2008, il n'y aura donc aucun Français en finale. Il y a quatre ans, Jo-Wilfried Tsonga s'était imposé à Bercy, avant que Monfils par deux fois (2009, 2010) puis à nouveau Tsonga ne s'inclinent en finale.

Première publication : 03/11/2012

  • TENNIS – TOURNOI DE BERCY

    Michaël Llodra : "Je suis différent, je suis un artiste"

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : grosse désillusion pour Tsonga

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : les têtes tombent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)