Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Afrique

À Alger, Arnaud Montebourg minimise le bras d'honneur de Longuet

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2012

Le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a tenté d'éteindre, dimanche, à Alger, la polémique suscitée par le geste de l'ancien ministre de la Défense en soulignant qu'il s'agissait d'un "acte individuel".

Le ministre français du Redressement productif Arnaud Montebourg a balayé dimanche à Alger le bras d'honneur de l'ex-ministre de la Défense Gérard Longuet sur une éventuelle repentance de la France envers l'Algérie en le qualifiant d'"acte individuel".

"Nous construisons l'avenir. Cela suppose que tout ce qui entretient la polémique sur le passé fasse l'objet de l'indifférence la plus notoire", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une visite d'une journée à Alger.

"Je crois que François Hollande a écrit depuis longtemps, dit, il l'a à nouveau montré dans un certain nombre d'actes mémoriels que nous devions avoir un regard lucide sur notre passé et partagé de surcroît" avec les Algériens, a ajouté M. Montebourg.

"C'est la raison pour laquelle je n'attacherai pas davantage d'importance à ce qui reste un acte individuel d'un homme qui prend ses propres responsabilités pendant que nous prenons les nôtres, beaucoup plus importantes", a ajouté le ministre.

M. Montebourg est le quatrième ministre français à se rendre en trois mois en Algérie pour préparer la visite d'Etat du président Hollande prévue en décembre en vue d'une "nouvelle ère" dans les relations de l'ancienne puissance coloniale avec l'Algérie.

Ce bras d'honneur jeudi dernier devant les caméras françaises a provoqué une vive polémique en France et a été violemment condamné en Algérie, sans qu'il y ait eu de réaction officielle d'Alger.

AFP

Première publication : 04/11/2012

  • FRANCE

    Le bras d'honneur de Gérard Longuet à un ministre algérien

    En savoir plus

  • FRANCE

    Algérie : la France "n'a pas à se repentir de son rôle positif", selon le Front national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)