Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

Afrique

À Alger, Arnaud Montebourg minimise le bras d'honneur de Longuet

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2012

Le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a tenté d'éteindre, dimanche, à Alger, la polémique suscitée par le geste de l'ancien ministre de la Défense en soulignant qu'il s'agissait d'un "acte individuel".

Le ministre français du Redressement productif Arnaud Montebourg a balayé dimanche à Alger le bras d'honneur de l'ex-ministre de la Défense Gérard Longuet sur une éventuelle repentance de la France envers l'Algérie en le qualifiant d'"acte individuel".

"Nous construisons l'avenir. Cela suppose que tout ce qui entretient la polémique sur le passé fasse l'objet de l'indifférence la plus notoire", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une visite d'une journée à Alger.

"Je crois que François Hollande a écrit depuis longtemps, dit, il l'a à nouveau montré dans un certain nombre d'actes mémoriels que nous devions avoir un regard lucide sur notre passé et partagé de surcroît" avec les Algériens, a ajouté M. Montebourg.

"C'est la raison pour laquelle je n'attacherai pas davantage d'importance à ce qui reste un acte individuel d'un homme qui prend ses propres responsabilités pendant que nous prenons les nôtres, beaucoup plus importantes", a ajouté le ministre.

M. Montebourg est le quatrième ministre français à se rendre en trois mois en Algérie pour préparer la visite d'Etat du président Hollande prévue en décembre en vue d'une "nouvelle ère" dans les relations de l'ancienne puissance coloniale avec l'Algérie.

Ce bras d'honneur jeudi dernier devant les caméras françaises a provoqué une vive polémique en France et a été violemment condamné en Algérie, sans qu'il y ait eu de réaction officielle d'Alger.

AFP

Première publication : 04/11/2012

  • FRANCE

    Le bras d'honneur de Gérard Longuet à un ministre algérien

    En savoir plus

  • FRANCE

    Algérie : la France "n'a pas à se repentir de son rôle positif", selon le Front national

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)