Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

SPORT

Ferrer remporte le tournoi de Bercy et s'offre la "meilleure saison" de sa carrière

© AFP

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 06/11/2013

David Ferrer, 5e joueur mondial, a remporté le premier Masters 1000 de sa carrière en battant le Polonais Jerzy Janowicz (6-4, 6-3), dimanche, en finale du tournoi de Paris-Bercy. Il est le premier Espagnol à s'imposer dans la compétition.

La quatrième aura été la bonne ! Après trois échecs en finale de tournois Masters 1000 (Rome, Monte-Carlo, Shanghai, NDLR), David Ferrer a enfin franchi le pas. L'Espagnol s'adjuge le tournoi de Paris-Bercy en battant en finale la révélation polonaise Jerzy Janowicz, 69e joueur mondial, 6-4, 6-3.

"C'est un rêve de gagner un Masters 1000. J'ai vraiment pris ma chance. Il n'y avait ni Andy Murray, ni Nadal, ni Federer, ni Djokovic. J'ai vraiment très bien joué pendant cette semaine. Cette victoire récompense la meilleure saison de ma carrière", a déclaré Ferrer, qui a remporté dimanche son 7e titre de la saison. À 30 ans, il devient également le premier Espagnol à gagner à Bercy (Casal, en 1986, et Nadal, en 2007, avaient perdu en finale).

Un succès acquis sans trembler face à la révélation du tournoi, le jeune (21 ans) Jerzy Janowicz, 69e joueur mondial, qui avait éliminé 4 joueurs du Top 20 durant la semaine.

"J'ai senti la pression. Mais j'ai déjà joué trois finales de Masters 1000 et lui, c'est un jeune joueur ; c'était sa première finale. J'avais plus d'expérience que lui dans ce genre de situation", a ainsi expliqué David Ferrer à l'issue de la rencontre. Une expérience qui s'est notamment fait sentir lorsqu'il est arrivé à prendre le service du Polonais au moment idéal, à 5-4 dans le premier set.

Lors du deuxième set, le droitier de Lodz a toutefois réussi à prendre le service de Ferrer, mais c'était sans compter sur la farouche volonté de l'Espagnol, qui est parvenu à recoller immédiatement au score en reprenant le service du Polonais.

Finalement, le géant Janowicz (2m03) a plié face à David Ferrer en 1h27. À l'issue du match, l'Espagnol a rendu hommage à son adversaire. "Pour arriver en finale d'un Masters 1000, il a forcément un grand avenir. Il a un bon jeu. Je pense qu'il deviendra l'un des 10 meilleurs mondiaux", prophétise ainsi Ferrer qui aura peu de temps pour fêter sa victoire puisqu'il sera de retour sur les courts mardi, à Londres, lors du dernier tournoi de la saison qui réunit les huit meilleurs joueurs mondiaux.

Panorama dynamique de l'enceinte de Paris-Bercy

 

Première publication : 04/11/2012

  • TENNIS

    Guy Forget souhaite déplacer le tournoi de Paris-Bercy en février

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tournoi de Paris-Bercy : sensationnel Janowicz

    En savoir plus

  • TENNIS – TOURNOI DE BERCY

    Michaël Llodra : "Je suis différent, je suis un artiste"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)