Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

asie

Le Parti communiste chinois ouvre une enquête sur la famille de Wen Jiabao

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2012

À trois jours de son congrès, le Parti communiste chinois a ouvert une enquête sur la famille de Wen Jiabao. Fin octobre, le New York Times a affirmé que ses proches se sont enrichis à hauteur de 2,7 milliards de dollars.

Le Parti communiste chinois (PCC) a ouvert une enquête sur la fortune présumée de la famille du Premier ministre chinois Wen Jiabao, à la demande de ce dernier, affirme lundi le South China Morning Post (SCMP) de Hong Kong.

Selon des sources non identifiées, le SCMP affirme que Wen a écrit au Comité

permanent du Bureau politique du PCC - l'instance politique suprême, dont il est membre - pour réclamer ces investigations.

Une enquête du New York Times (NYT) publiée fin octobre affirme que les proches de M. Wen ont amassé une richesse d'au moins 2,7 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros).

Ces révélations, immédiatement censurées en Chine, sont particulièrement embarrassantes avant l'ouverture jeudi du 18ème congrès du PCC au cours duquel l'actuel président chinois, Hu Jintao, doit céder le poste de secrétaire général du PCC à Xi Jinping.

Selon le SCMP, des cadres du parti parmi les conservateurs "connus pour désapprouver les positions (politiques) plus libérales du Premier ministre" l'ont ainsi "prié d'apporter des explications circonstanciées sur toutes les allégations importantes" le visant, lui ou sa famille.

Le NYT a notamment affirmé que la mère de Wen Jiabao, Yang Zhiyun, âgée de 90 ans, possédait 120 millions de dollars investis dans une société chinoise de services financiers, Ping An Insurance.

La semaine dernière, les avocats de proches de Wen Jiabao ont démenti certaines révélations du quotidien américain et l'ont menacé de poursuites, soutenant que le Premier ministre n'avait "jamais joué un rôle quelconque dans les affaires des membres de sa famille".

La famille du chef du gouvernement possède des intérêts dans des banques, des joailleries, des stations touristiques, des compagnies de télécommunication et des projets d'infrastructure, en recourant parfois à des entités offshore, selon le NYT qui maintient ses informations malgré les démentis.

AFP

Première publication : 05/11/2012

  • CHINE

    Les proches de Wen Jiabao menacent de poursuivre le New York Times

    En savoir plus

  • CHINE

    Wen Jiabao, un Premier ministre communiste et milliardaire ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)