Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • Ukraine : Washington met en garde Moscou contre une "erreur coûteuse"

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Quatre policiers du "36 quai des Orfèvres" placés en garde à vue pour viol

    En savoir plus

  • Wade à FRANCE 24 : "Macky Sall m’a empêché d’aller au Sénégal"

    En savoir plus

  • Le NETmundial condamne l’espionnage sur le Web

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

FRANCE

La compétitivité sera en partie financée par une augmentation de la TVA

© FRANCE 24

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/11/2012

Le gouvernement a repris la quasi-totalité des propositions du rapport Gallois pour financer la relance de la compétitivité. Le taux normal de la TVA sera relevé de 19,6 % à 20 % et les entreprises bénéficieront d'un crédit d'impôt de 20 milliards.

Jean-Marc Ayrault a dévoilé mardi 6 novembre les mesures retenues pour relancer la compétitivité de la France. Celles-ci suivent, dans les grandes lignes, les recommandations du rapport Louis Gallois transmis la veille au gouvernement.

Mesure-phare de ce plan de relance : un crédit d’impôt de 20 milliards d’euros sur trois ans pour les entreprises. Elles pourront commencer à en bénéficier au titre de l’exercice 2013. Ce "crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi", ou CICE, sera calculé en proportion de la masse salariale brute des entreprises hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic. Il équivaut à une baisse de 6 % du coût du travail.

Pour financer cette relance de la compétitivité, le gouvernement prévoit :

  • Dix milliards d’économies supplémentaires sur les dépenses de l’État. "C'est d'abord en réduisant les dépenses publiques que nous financerons la première moitié de l'effort, la France doit s'engager dans un effort national de réformes structurelles afin de réaliser des économies durables tout en modernisant ses services publics dans l'intérêt des Français", a déclaré le Premier ministre.
  • Sept milliards d’économies sur la TVA. La TVA normale sera ainsi portée de 19,6 à 20 % et le taux intermédiaire, appliqué notamment dans la restauration ou pour les travaux de rénovation, de 7 à 10 %. En revanche, le taux réduit portant sur les produits de premières nécessités passera de 5,5 à 5 %. Ces nouveaux taux entreront en vigueur au 1er janvier 2014.
  • Trois milliards d’économies par le biais d’une nouvelle fiscalité écologique mise en place à partir de 2016. "La mise en œuvre d'une fiscalité environnementale est largement inaboutie en France", selon un document transmis par Matignon peu avant la déclaration de Jean-Marc Ayrault. "Le groupe de travail sur la fiscalité écologique annoncé lors de la conférence environnementale conduira ses travaux dans la perspective de la mise en place d'une recette d'au moins 3 milliards d'euros d'ici à 2016", précise-t-il.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 06/11/2012

  • FRANCE

    Réactions partagées après la publication du rapport Gallois

    En savoir plus

  • FRANCE

    Louis Gallois propose bien un "choc de compétitivité" de 30 milliards d'euros

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)