Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Égypte : la répression des homosexuels s'intensifie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Carnage à Peshawar

En savoir plus

SPORT

En Direct : le PSG entend bien réagir face au Dinamo Zagreb

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/11/2012

Le PSG a l’occasion, mardi soir, de se rapprocher d’une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en recevant le Dinamo Zagreb. Le club parisien doit également faire oublier sa dernière défaite en L1 contre Saint-Étienne.

Mardi soir, au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain devra rebondir après le revers subi samedi 3 novembre face aux Verts (2-1), le premier de la saison en championnat, venu rappeler que le nouveau PSG était encore une mécanique fragile.

Conscient que son équipe a pêché sur bon nombre de points, l'entraîneur du club parisien, Carlo Ancelotti, a prévenu qu'il attendait une réaction de ses joueurs. "Je pense que nous avons manqué d'intensité dans cette rencontre. J'espère que c'était seulement sur ce match. Demain, on aura la réponse", a expliqué le technicien italien lundi, à la veille de la réception du Dinamo Zagreb pour la quatrième journée de C1. "Quand on est en train de construire quelque chose, tout ne va pas bien tout le temps. Il y a des moments de difficultés", a-t-il déclaré, comme pour défendre son groupe.

La Ligue des champions ne joue pas forcément le rôle de laboratoire pour la progression d'une équipe, mais face à un Dinamo Zagreb pour qui la C1 est un long chemin de croix (neuf défaites en neuf matchs de poule depuis le début de la saison dernière), on attend tout de même du PSG un peu plus qu'une victoire.

"Nous ne sommes pas venus ici en touristes"

Pour cela, Ancelotti devrait s'appuyer sur une équipe assez semblable de celle qui a trébuché contre les Verts. Jallet pourrait récupérer sa place à droite et Sissoko relayer Chantôme, forfait. Mais en attaque, même si Lavezzi fait son retour dans le groupe après un mois d'absence, le trio Pastore-Ménez-Ibrahimovic sera certainement reconduit, Nene étant en phase de reprise et Gameiro blessé.

"S'ils jouent la Ligue des champions, c'est qu'ils le méritent. Ils ont passé un tour préliminaire. Il faut les respecter. C'est vrai qu'ils n'ont pas marqué un seul but pour l'instant, j'espère que ce sera la même chose demain", a prévenu l'ancien entraîneur de Chelsea et du Milan AC lundi.

Prié de dire s'il était heureux d'affronter un PSG blessé mardi au Parc des Princes, l'entraîneur du Dinamo, battu il y a deux semaines à Zagreb (2-0), a livré une réponse sibylline. "Je pense qu'il n'y a jamais de bon moment pour jouer une telle équipe. Le PSG est une grande équipe, qui joue dans l'un des meilleurs championnats d'Europe et qui a beaucoup plus d'expérience que nous", a estimé Ante Cacic en conférence de presse.

"Mais nous avons tiré tous les enseignements de la défaite d'il y a quinze jours et si on arrive à les priver de ballons et qu'on les empêche de se créer des occasions, gagner ce match n'est pas du tout une mission impossible", a-t-il ajouté. "Avec tout le respect que je dois au PSG, nous ne sommes pas venus ici en touristes", a-t-il conclu.

Ce match face au Dinamo revêt également une vraie importance comptable pour le PSG. Avec une nouvelle victoire, les Parisiens compteraient 9 points et se rapprocheraient sérieusement d'une qualification pour les huitièmes de finale de la compétition, l'objectif minimal du club compte tenu de ses investissements financiers. En cas de succès parisien et de victoire de Porto à Kiev, il ne manquerait même qu'un seul point au PSG pour s'assurer un printemps européen.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 06/11/2012

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG battu, Zlatan exclu

    En savoir plus

  • COUPE DE LA LIGUE

    Après sa victoire contre l'OM, le PSG affiche ses ambitions

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupe de la ligue : le PSG élimine l'OM

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)