Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Football: sanction démesurée pour Brandao ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 08/11/2012

Les réseaux sociaux au cœur de la présidentielle américaine

Les réseaux sociaux ont joué un rôle majeur dans la campagne américaine 2012. Retour sur les moments les plus amusants de la présidentielle aux Etats-Unis. Et Twitter propose de découvrir les messages les plus populaires publiés par les deux candidats.

Les réseaux sociaux au cœur de la présidentielle américaine

Les réseaux sociaux ont occupé une place de choix pendant toute la campagne présidentielle aux Etats-Unis. Des outils largement utilisés par les deux principaux candidats pour convaincre les électeurs et informer leurs partisans mais aussi par les citoyens pour faire entendre leur voix.

Ainsi, c’est via Twitter que le président candidat a confirmé sa victoire à la présidentielle 2012. Une fois les résultats des Etats-clés connus, Barack Obama a en effet rapidement tenu à remercier, sur le site de microblogging, ses supporters de lui avoir accorder 4 années supplémentaires à la tête du pays.

Autre signe de l’importance prise par le réseau social dans la campagne : les deux adversaires y ont multiplié les appels à la mobilisation à l’égard de leurs partisans tout au long de la journée de vote, mardi. Des messages au ton dramatique pour Mitt Romney ou plus humoristique côté Obama dont l’objectif était au final le même : inciter les citoyens du pays à se rendre massivement aux urnes pour faire basculer le scrutin.

Mais les deux prétendants à la Maison-Blanche ne sont pas les seuls à avoir eu recours à ces outils. En effet, les électeurs ont semble-t-il été très nombreux à investir les réseaux sociaux pour faire connaître leur opinion politique. C’est en tout cas ce qu’il ressort d’une étude réalisée par « Pew research » qui indique que 22% des Américains ont ouvertement annoncé sur Twitter ou Facebook pour qui ils votaient cette année. Une analyse qui explique également que 30% des électeurs ont utilisé les réseaux sociaux pour encourager leur entourage à participer au scrutin du 6 novembre.

Enfin, les réseaux sociaux ont également été plébiscités par les Américains, connus ou anonymes, pour relayer des clichés les montrant en train d’effectuer leur devoir citoyen mardi. Une preuve supplémentaire que l’élection s’est en partie jouée sur la Toile.

 

Les moments les plus amusants de la campagne 2012

Si les deux candidats à la présidentielle américaine se sont rendus coup pour coup tout au long d’une campagne qui aura été rythmée par les violentes attaques menées à l’égard de leur adversaire, la course 2012 à la Maison-Blanche a également été l’occasion pour les internautes de se divertir. Retour sur les petites phrases et autres moments de la campagne qui ont particulièrement amusé la Toile.

Premier événement majeur a avoir défrayé la chronique sur le web : l’intervention de Clint Eastwood lors de la convention républicaine fin août. Un discours surprenant au cours duquel l’acteur s’est adressé de longues minutes à une chaise vide censée représenter Barack Obama pour critiquer son bilan. Une mise en scène dont objectif était d’inciter les électeurs à voter pour Mitt Romney mais qui est finalement loin d’avoir eu l’effet escompté. Eastwood est en effet rapidement devenu la risée des internautes qui ont publié sur les réseaux sociaux de nombreux clichés les montrant à côté d’une chaise vide pour souligner le côté surréaliste de l’intervention. Une pose désormais connue sur la Toile sous le nom de « Eastwooding ».

Autre moment marquant de la campagne: l’annonce faite par Mitt Romney au cours du premier débat présidentiel de son intention de couper les subventions versées par l’Etat à la chaîne publique PBS qui diffuse l’émission pour enfants « Sesame Street ». Une mesure qui a suscité une levée de boucliers en ligne où les internautes ont largement fustigé le projet du conservateur en le mettant notamment en scène aux côtés de « Big Bird », le personnage principal de l’émission, dans des photomontages tous plus loufoques les uns que les autres.

Et il semble que les débats présidentiels n’ont pas spécialement porté chance au Républicain. Ainsi, lors du second échange télévisé, Romney a commis une maladresse en évoquant le fait qu’il disposait « de classeurs plein de femmes ». Une expression malheureuse qui a rapidement été détournée par les internautes qui ont fait preuve d’humour et d’imagination pour critiquer la bourde de Romney.

Enfin, la réponse de Barack Obama, lors du troisième et dernier débat, à Mitt Romney qui regrettait que la marine américaine n'ait jamais eu aussi peu de navires depuis 1917 a aussi entraîné son lot de blagues en ligne. Le président lui avait en effet rappelé que l’armée du pays avait également « moins de chevaux et de baïonnettes ». Une phrase depuis devenue culte sur la Toile.

 

USA : les tweets les plus populaires des candidats

Pour Barack Obama et Mitt Romney, Twitter aura été un outil de campagne incontournable. Le site de microblogging vient d’ailleurs de mettre en ligne une carte interactive qui permet de mesurer la popularité des tweets publiés par les deux candidats à la présidentielle. Dans la course à la Maison-Blanche, les statistiques montrent ainsi que le message d’Obama qui a été le plus relayé concernait l’éducation, tandis que celui de Romney est un tweet commémorant les attaques du 11 septembre. Un outil qui permet également d’effectuer des recherches par thème ou par Etat.

 

Les dépenses des candidats dans les États-clés

D’après ce graphique mis en ligne par Google, Barack Obama a dépensé 61 millions de dollars pour sa campagne dans les 8 Etats-clefs. C’est bien plus que les 39 millions investis par Mitt Romney dans ces « Swing States ». Mais quels effets ces dépenses ont-elles eues sur la popularité des deux candidats dans ces Etats ? Google affirme que sur son moteur de recherche, le président sortant a devancé son concurrent républicain en termes de nombre de requêtes effectuées à son sujet, mais qu’en revanche, Mitt Romney a suscité plus d’intérêt en ce qui concerne les recherches lancées sur les sites d’information. 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/11/2014 Réseaux sociaux

La communauté afro-américaine appelée au boycott du "Black Friday"

Au sommaire de cette édition : aux États-Unis, la communauté noire est invitée à boycotter la journée du "Black Friday" ("vendredi noir"); un compte Twitter raconte le quotidien...

En savoir plus

26/11/2014 Réseaux sociaux

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

Au sommaire de cette édition : la Toile américaine dénonce la décision du grand jury dans l’affaire Michael Brown; le suicide d’une infirmière en Inde indigne les internautes; et...

En savoir plus

25/11/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la mort d'un jeune garçon aux États-Unis

Au sommaire de cette édition : les internautes américains expriment leur émotion après la mort d’un garçon de 12 ans; la Toile sri lankaise se prépare pour la présidentielle de...

En savoir plus

24/11/2014 Réseaux sociaux

Un livre sur la poupée Barbie indigne la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : un livre sur la poupée Barbie suscite la polémique aux Etats-Unis; l’omniprésence de personnes costumées à Time Square indispose la mairie de New...

En savoir plus

22/11/2014 Réseaux sociaux

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

Depuis le mois dernier, une vingtaine de survols illégaux de centrales nucléaires par des drones ont été comptabilisés en France, sans que les coupables soient arrêtés. Pour les...

En savoir plus