Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins six morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : victoire impérative pour Lille face au Bayern

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/11/2012

Avec six points de retard sur les trois autres équipes du groupe F, Lille, pour ne pas être déjà éliminé, n'a pas d'autre choix que de gagner ce mercredi soir à Munich face au Bayern lors de la 4e journée de la Ligue des champions.

Lille, une des deux seules équipes à zéro point avant la 4e journée de poules de Ligue des champions, est au bord du vide, avec un déplacement ce mercredi 7 novembre à Munich face au Bayern, ogre européen finaliste la saison passée. Le Losc risque en effet, comme l'an dernier, d'être éliminé de la course aux huitièmes de finale et de finir bon dernier de son groupe, sans même être reversé en Ligue Europa. Voilà qui ferait désordre l'année ou les Dogues ont mis les pieds dans leur Grand Stade.

Même si l'équipe de Rudi Garcia va mieux, avec 10 points pris sur 12 possibles en championnat et une série de trois victoires consécutives en incluant la Coupe de la Ligue, le défi qui l'attend à l'Allianz Arena est immense.

Le Bayern a remporté 15 de ses 16 derniers matchs à domicile en Ligue des champions, sans compter la finale de la saison dernière, disputée à Munich et perdue face à Chelsea. Seul l'Inter Milan, alors tenant du titre, avait réussi à s'imposer à l'Allianz Arena en 2010-2011 lors des huitièmes de finale retour (3-2).

Lille, qui n'a pas encore gagné un match cette saison en Ligue des champions et dont le dernier succès dans cette compétition remonte à bientôt un an (2-0 à Moscou contre le CSKA le 22 novembre) doit donc signer un authentique exploit.


"On sait que la marge de manoeuvre n'existe pas, que nous sommes dans une situation compliquée mais on veut quitter Munich sans aucun regret", résume l’entraîneur nordiste Rudi Garcia. "On doit se livrer et donner une bonne image de nous-mêmes. Ça paraît presque impossible. J'espère qu'on aura du panache."

Si le Losc est bien conscient de ne pas avoir le standing et le palmarès de son prestigieux adversaire, il est convaincu de sa capacité à mettre en danger les Allemands sur un match.

Problème défensif pour le Losc

Le Bayern, leader intransigeant de Bundesliga, est une formidable machine à gagner, avec 13 victoires cette saison toutes compétitions confondues (en 15 matchs disputés). Elle ne s'est enrayée qu'à deux reprises, à Borisov en Ligue des champions (défaite 3-1) et à domicile face au Bayer Leverkusen (défaite 2-1). Même si les Lillois n'avaient pas été ridicules à domicile face aux Munichois lors d'un match aller très pauvre en occasions, ils avaient dû s'incliner sur un penalty transformé par Müller (1-0).

Autre problème: Lille n'a jamais gagné et n'a jamais marqué en Allemagne (0-0 à Dortmund en février 2002 en Coupe UEFA, défaite 2-0 à Stuttgart en août 2002 en Intertoto, défaite 1-0 contre TSV Alemannia Aachen en octobre 2004 en Coupe UEFA).

Mais Lille n'a plus rien à perdre, alors que le Bayern doit gagner à domicile, pour tenter de distancer Valence et/ou le Bate Borisov qui s'affronteront en Espagne et s'imposer définitivement comme le favori du groupe F.

"Une grosse opposition nous attend à Munich où il sera question d'être encore plus solides et réalistes", déclarait le milieu lillois Benoît Pedretti après la bonne répétition samedi à Evian en championnat (victoire 2-0). "Si une belle surprise s'offre à nous, on la prendra", promettait ainsi le gardien, Mickaël Landreau.

Mais alors que Lille, qui n'a marqué qu'un but en trois journées de C1, semble s'être libéré en attaque, avec la bonne période de Nolan Roux, récent double buteur, et Dimitri Payet, double passeur décisif, c'est la défense qui pose problème. Garcia doit en effet composer avec les incertitudes concertant trois titulaires habituels: le défenseur central Marko Basa (cuisse) et les latéraux Franck Béria (mollet) et Mathieu Debuchy (alerte musculaire). Et face à la force de frappe du Bayern, auteur de 30 buts en 10 journées de championnat, la moindre erreur défensive risque de coûter très cher. 

Bayern Munich (GER): Neuer - Lahm (cap.), J. Boateng, Dante, Alaba - Schweinsteiger, J. Martinez - Robben, Müller, Ribéry - Mandzukic.

Lille (FRA): Landreau - Debuchy (ou Sidibé), Basa (ou Rozehnal), Chedjou, Béria (ou Bonnart) - Balmont, Mavuba (cap.), Martin - Kalou, Roux, Payet

Arbitre: M. Hategan (ROU)

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 07/11/2012

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Vainqueur à Lille, le Bayern Munich enfonce le Losc

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Barça s'impose face au Benfica, Lille s'enfonce

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Lille rate encore son entrée en Ligue des champions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)