Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

asie

Un employé afghan tue trois soldats de l'Otan dans leur base militaire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2012

Trois soldats des forces spéciales américaines ont été tués dans leur base militaire par un employé, dans la province d'Helmand, portant à six le nombre de soldats tués en moins de 24 heures. C'est la quatrième attaque de ce type cette semaine.

REUTERS - Trois soldats américains ont été tués par balles par un employé afghan à l'intérieur d'une base militaire dans le sud de l'Afghanistan, au cours du deuxième attentat commis contre les forces de la coalition en moins de 24 heures, a annoncé samedi un porte-parole de l'Otan.

La fusillade a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, dans le district de Garmsir de la province d'Helmand, près de l'endroit où un commandant de la police afghane et plusieurs de ses hommes ont tué trois autres militaires américains, plus tôt dans la journée.

"Ces deux incidents ne reflètent pas la situation dans l'ensemble de l'Afghanistan", a déclaré le général de brigade Gunter Katz, porte-parole en chef de la coalition, selon qui la coopération entre les troupes étrangères et les 350.000 membres des forces afghanes de sécurité continue à bien se dérouler.

"Nous avons environ 500.000 policiers et soldats qui travaillent ensemble, côte à côte, qui mettent en valeur leur confiance mutuelle, qui mettent en valeur leur coopération, afin
de lutter ensemble pour que ce pays ait un meilleur avenir", a-t-il ajouté.

Des sources militaires ont précisé que le tireur était un employé de la base qui ne portait pas d'uniforme, contrairement aux policiers qui avaient tué trois "marines", invités à un
dîner pour discuter de questions de sécurité, lors du premier attentat de la journée.

L'Otan a indiqué que 26 attaques de ce type avaient été commises depuis janvier, et avaient tué 34 personnes.

Les attaques dites "vert sur bleu", en raison des couleurs respectives des uniformes, au cours de laquelle des policiers ou des soldats afghans retournent leur arme contre des soldats occidentaux, ont gravement entamé la confiance entre les alliés alors que les troupes de combat de l'Otan se préparent à transférer l'entière responsabilité de la sécurité aux Afghans d'ici 2014.

Première publication : 11/08/2012

  • AFGHANISTAN

    Trois soldats américains tués dans le sud de l'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un militaire afghan condamné à mort pour le meurtre des cinq soldats français

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'épineux dossier afghan au programme du sommet de l'Otan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)