Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

Amériques

Obama conforte sa victoire en remportant la Floride

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2012

Barack Obama s'est finalement imposé en Floride face à Mitt Romney lors du scrutin présidentiel de mardi dernier, selon les télévisions américaines. Le président démocrate totalise 332 voix de grands électeurs contre 206 pour son adversaire.

Le démocrate Barack Obama a remporté les 29 grands électeurs de la Floride (sud-est) au terme d'un long décompte des voix, confortant ainsi sa victoire à l'élection présidentielle de mardi, ont affirmé samedi les télévisions américaines CNN et NBC.

Le président Barack Obama remporte au final un total de 332 grands électeurs, contre 206 pour son rival républicain Mitt Romney.

La Floride était le dernier Etat à n'avoir pas terminé son décompte depuis l'élection, à l'issue de laquelle M. Obama avait été néanmoins déclaré vainqueur face à M. Romney, ayant remporté les 270 grands électeurs nécessaires.

Lors de l'élection présidentielle de 2000, les résultats de la Floride avaient au contraire été déterminants dans l'élection de George W. Bush contre Al Gore.

Barack Obama a remporté cet Etat très disputé de seulement 74.000 voix avec 50,01% des voix, contre 49,13% pour Romney, selon les médias.

Un conseiller de Mitt Romney avait reconnu à demi-mot jeudi la défaite de son camp dans cet Etat-clé, avant même la fin du décompte des bulletins. "On pensait (...) avoir fait ce qu'il fallait pour gagner. Clairement, ce n'est pas le cas", avait déclaré Brett Doster, conseiller de la campagne Romney pour la Floride, dans un communiqué cité par le Miami Herald.

Selon la responsable de l'organisation des élections en Floride, Christine White, le retard est imputable non pas aux "irrégularités dans le processus mais (à) une participation très élevée", qui s'est montée à 70% cette année.

Mais de l'avis des experts consultés par l'AFP, le désordre aurait été orchestré par les responsables républicains locaux.

"Les responsables républicains de Floride sont impliqués dans une démarche de sabotage (...) pour diminuer la participation", avait estimé Lance deHaven-Smith, professeur à l'université de Floride.

Il y a un an, le gouverneur républicain de l'Etat, Rick Scott, avait fait adopter une loi réduisant le nombre de jours ouverts au vote anticipé de 14 à huit jours. Le vote par anticipation qui se terminait en Floride le samedi précédant l'élection, est considéré comme plutôt favorable aux démocrates.

Lors du week-end précédent le scrutin du 6 novembre, les électeurs s'étaient précipités aux urnes et avaient dû patienter parfois plus de cinq heures quand ils n'étaient pas éconduits.

Dimanche dernier, les démocrates de l'Etat avaient déposé une plainte fédérale contre l'organisation du scrutin.

AFP

 

Première publication : 10/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut faire payer plus d'impôts aux riches

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    "Cela a été possible grâce à vous, merci !"

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Barack Obama : "Le meilleur reste à venir pour les États-Unis"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)