Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Moyen-orient

Au moins 17 soldats turcs tués dans le crash d'un hélicoptère

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/11/2012

Au moins 17 militaires turcs sont morts dans le crash d'un hélicoptère militaire samedi dans la ville de Siirt (sud-est), à la frontière avec la Syrie. Une enquête a été lancée pour connaître l'origine de l'accident.

 

Un hélicoptère militaire turc s'est écrasé samedi dans la ville de Siirt, dans le sud-est de la Turquie, faisant 17 morts parmi les militaires à bord, a annoncé le gouverneur de la région.

Une enquête était en cours sur l'origine du crash de l'hélicoptère Sikorsky, a indiqué le gouverneur de la province de Siirt, Ahmet Aydin.

Le mois dernier un Sikorsky s'était écrasé dans la province anatolienne de Diyarbakir (sud-est) après avoir heurté des lignes à haute tension, faisant un mort et sept blessés parmi les soldats .

AFP

 

Première publication : 10/11/2012

  • SYRIE

    Les rebelles abattent un avion de l’armée dans une zone stratégique

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Avion de ligne intercepté : Ankara reste ferme face aux protestations russes et syriennes

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les tirs syriens en Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)