Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

EUROPE

L'informaticien du "Vatileaks" condamné à la prison avec sursis

© AFP

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2012

Le tribunal du Vatican a condamné l'informaticien Claudio Sciarpelletti à deux mois de prison avec sursis pour avoir entravé l'enquête sur le majordome du pape, Paolo Gabriele, dans l'affaire "Vatileaks".

Claudio Sciarpelletti, un informaticien du Vatican, a été reconnu coupable samedi d'entrave à la justice et condamné à deux mois de prison avec sursis dans le cadre de l'affaire dite "VatiLeaks", pour laquelle l'ex-majordome de Benoît XVI a été condamné le mois dernier à dix-huit mois de réclusion.

L'informaticien n'a pas été reconnu coupable de complicité dans la divulgation de documents dérobés dans les appartements du pape mais d'entrave à la justice pour avoir modifié sa version des faits à plusieurs reprises.

Ses avocats ont annoncé qu'ils allaient faire appel de la condamnation, expliquant les errements de leur client par son désarroi à la suite de son arrestation.

"Pourquoi un homme qui a tant à perdre, son travail, sa réputation, ferait-il obstacle à la justice pour le simple bénéfice d'un autre homme ?", s'est interrogé l'un des avocats,
Gianluca Benedetti.

Lors de son interrogatoire, en mai et juin, Claudio Sciarpelletti, 48 ans, a livré aux enquêteurs des réponses "indécises et contradictoires", selon l'acte d'inculpation.

La nuit de son arrestation, l'informaticien rattaché à la Secrétairerie d'Etat du Vatican disait ainsi n'entretenir que des "relations de travail" avec le majordome du pape, Paolo Gabriele.

Il a déclaré par la suite que celui-ci était un ami et que leurs deux familles se fréquentaient.

Quant à l'enveloppe scellée marquée "personnelle" trouvée dans son bureau et destinée à l'ancien majordome, et qui contenait des documents en rapport avec un livre sur la corruption et les intrigues au Vatican du journaliste italien Gianluigi Nuzzi, l'informaticien a d'abord affirmé qu'elle lui avait été remise par Paolo Gabriele.

"Vous devez me pardonner"


Il a ensuite changé de version et affirmé aux enquêteurs qu'elle lui avait été confiée par une tierce personne, seulement identifiée sous la lettre de W, puis encore par une autre, X.

Témoignant samedi devant le tribunal du Vatican, Paolo Gabriele a reconnu avoir remis à Sciarpelletti des papiers mais aucun document confidentiel. Il a précisé qu'il voulait simplement avoir l'avis de l'informaticien sur le sentiment de malaise qui régnait d'après lui au Vatican, sur fond de rumeurs de corruption.

Un autre témoin, le supérieur direct de Sciarpelletti, Mgr Carlo Maria Polvani, a déclaré que celui-ci s'était "tout d'un coup replié sur lui-même" et "était devenu d'une humeur sombre".

"Vous devez me pardonner, vous devez me comprendre", lui aurait
un jour dit l'accusé.


Au début de l'enquête, l'informaticien avait affirmé qu'un "monsignor" travaillant à la Secrétairerie d'Etat lui avait donné une enveloppe à remettre à Paolo Gabriele. La défense a demandé à ce que l'accusé soit interrogé à ce sujet mais le président du tribunal a rejeté cette requête.

Le procès de Claudio Sciarpelletti, qui risquait jusqu'à douze mois de prison, avait été ajourné lundi dernier afin de permettre à la défense d'étudier les minutes du procès de Paolo Gabriele.

L'ancien majordome de Benoît XVI a été condamné le 6 octobre à dix-huit mois de prison pour vol aggravé et divulgation de documents confidentiels par le tribunal du Saint-Siège.

 

Reuters

Première publication : 10/11/2012

  • VATICAN

    Vatileaks : l'ex-majordome du pape condamné à 18 mois de prison

    En savoir plus

  • VATICAN

    Scandale du "Vatileaks" : l'ex-majordome du pape se dit innocent

    En savoir plus

  • VATICAN

    Scandale du "Vatileaks" : ouverture du procès de l'ex-majordome de Benoît XVI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)