Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

EUROPE

Le nord de l'Italie en proie à de fortes précipitations, Venise en grande partie inondée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2012

Les Vénitiens ont chaussé leurs bottes en caoutchouc pour se protéger de la montée des eaux qui frappe la cité de Doges depuis samedi. Les fortes pluies ont touché tout le nord de l'Italie, nécessitant l'évacuation de 200 personnes en Toscane.

La vague de mauvais temps qui touche depuis samedi tout le nord de l'Italie a provoqué l'inondation d'une grande partie de Venise et l'évacuation d'environ 200 personnes en Toscane où des torrents ont débordé, ont annoncé dimanche les autorités locales.

A Venise, les fortes précipitations et un vent du sud ont provoqué le phénomène "acqua alta" et 70% de la ville était inondée dans la matinée, le niveau de la mer étant à une hauteur de 1,50 m au-dessus de son niveau normal.

En milieu de journée, la mer avait commencé à redescendre, même si elle se trouvait encore à environ 1,40 m de hauteur, selon le Centre des marées de la cité des doges.

En Toscane, environ 200 personnes ont été évacuées en raison des fortes pluies qui ont entraîné des inondations de maisons et des éboulements de terrains, ont annoncé dimanche les autorités locales.

La région la plus touchée est la province de Massa et Carrara, où est produit le marbre de Carrare.

Dans la seule localité de Massa di Carrara, une cinquantaine de personnes ont été évacuées et une voiture a été emportée par un torrent qui avait débordé, mais ses occupants -- un couple -- ont été sauvés par les pompiers qui sont des dizaines à opérer dans la zone avec l'aide de collègues venus d'autres régions.

Les autorités invitent la population à ne pas sortir dans les rues et à occuper les étages supérieurs de leurs maison.

A Pise, certaines rues sont restées sans courant électrique après avoir été inondées et à Livourne, le grand port toscan, la protection civile est également en état d'alerte en raison des fortes pluies.

En Ligurie, la région voisine au nord de la Toscane, 30 personnes ont dû être évacuées.

Les autorités locales avaient lancé une alerte il y a deux jours déjà, prévoyant de nombreuses mesures de sécurité, de sorte que le mauvais temps n'a fait aucune victime, contrairement aux intempéries d'il y a un an qui avaient fait 13 morts entre la Toscane et la Ligurie.

La vague de mauvais temps se déplace lentement vers le centre du pays et devrait toucher dans l'après-midi la capitale où la protection civile est également en état d'alerte.

AFP

Première publication : 11/11/2012

COMMENTAIRE(S)