Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

EUROPE

Le nord de l'Italie en proie à de fortes précipitations, Venise en grande partie inondée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2012

Les Vénitiens ont chaussé leurs bottes en caoutchouc pour se protéger de la montée des eaux qui frappe la cité de Doges depuis samedi. Les fortes pluies ont touché tout le nord de l'Italie, nécessitant l'évacuation de 200 personnes en Toscane.

La vague de mauvais temps qui touche depuis samedi tout le nord de l'Italie a provoqué l'inondation d'une grande partie de Venise et l'évacuation d'environ 200 personnes en Toscane où des torrents ont débordé, ont annoncé dimanche les autorités locales.

A Venise, les fortes précipitations et un vent du sud ont provoqué le phénomène "acqua alta" et 70% de la ville était inondée dans la matinée, le niveau de la mer étant à une hauteur de 1,50 m au-dessus de son niveau normal.

En milieu de journée, la mer avait commencé à redescendre, même si elle se trouvait encore à environ 1,40 m de hauteur, selon le Centre des marées de la cité des doges.

En Toscane, environ 200 personnes ont été évacuées en raison des fortes pluies qui ont entraîné des inondations de maisons et des éboulements de terrains, ont annoncé dimanche les autorités locales.

La région la plus touchée est la province de Massa et Carrara, où est produit le marbre de Carrare.

Dans la seule localité de Massa di Carrara, une cinquantaine de personnes ont été évacuées et une voiture a été emportée par un torrent qui avait débordé, mais ses occupants -- un couple -- ont été sauvés par les pompiers qui sont des dizaines à opérer dans la zone avec l'aide de collègues venus d'autres régions.

Les autorités invitent la population à ne pas sortir dans les rues et à occuper les étages supérieurs de leurs maison.

A Pise, certaines rues sont restées sans courant électrique après avoir été inondées et à Livourne, le grand port toscan, la protection civile est également en état d'alerte en raison des fortes pluies.

En Ligurie, la région voisine au nord de la Toscane, 30 personnes ont dû être évacuées.

Les autorités locales avaient lancé une alerte il y a deux jours déjà, prévoyant de nombreuses mesures de sécurité, de sorte que le mauvais temps n'a fait aucune victime, contrairement aux intempéries d'il y a un an qui avaient fait 13 morts entre la Toscane et la Ligurie.

La vague de mauvais temps se déplace lentement vers le centre du pays et devrait toucher dans l'après-midi la capitale où la protection civile est également en état d'alerte.

AFP

Première publication : 11/11/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)