Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

EUROPE

Le nord de l'Italie en proie à de fortes précipitations, Venise en grande partie inondée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2012

Les Vénitiens ont chaussé leurs bottes en caoutchouc pour se protéger de la montée des eaux qui frappe la cité de Doges depuis samedi. Les fortes pluies ont touché tout le nord de l'Italie, nécessitant l'évacuation de 200 personnes en Toscane.

La vague de mauvais temps qui touche depuis samedi tout le nord de l'Italie a provoqué l'inondation d'une grande partie de Venise et l'évacuation d'environ 200 personnes en Toscane où des torrents ont débordé, ont annoncé dimanche les autorités locales.

A Venise, les fortes précipitations et un vent du sud ont provoqué le phénomène "acqua alta" et 70% de la ville était inondée dans la matinée, le niveau de la mer étant à une hauteur de 1,50 m au-dessus de son niveau normal.

En milieu de journée, la mer avait commencé à redescendre, même si elle se trouvait encore à environ 1,40 m de hauteur, selon le Centre des marées de la cité des doges.

En Toscane, environ 200 personnes ont été évacuées en raison des fortes pluies qui ont entraîné des inondations de maisons et des éboulements de terrains, ont annoncé dimanche les autorités locales.

La région la plus touchée est la province de Massa et Carrara, où est produit le marbre de Carrare.

Dans la seule localité de Massa di Carrara, une cinquantaine de personnes ont été évacuées et une voiture a été emportée par un torrent qui avait débordé, mais ses occupants -- un couple -- ont été sauvés par les pompiers qui sont des dizaines à opérer dans la zone avec l'aide de collègues venus d'autres régions.

Les autorités invitent la population à ne pas sortir dans les rues et à occuper les étages supérieurs de leurs maison.

A Pise, certaines rues sont restées sans courant électrique après avoir été inondées et à Livourne, le grand port toscan, la protection civile est également en état d'alerte en raison des fortes pluies.

En Ligurie, la région voisine au nord de la Toscane, 30 personnes ont dû être évacuées.

Les autorités locales avaient lancé une alerte il y a deux jours déjà, prévoyant de nombreuses mesures de sécurité, de sorte que le mauvais temps n'a fait aucune victime, contrairement aux intempéries d'il y a un an qui avaient fait 13 morts entre la Toscane et la Ligurie.

La vague de mauvais temps se déplace lentement vers le centre du pays et devrait toucher dans l'après-midi la capitale où la protection civile est également en état d'alerte.

AFP

Première publication : 11/11/2012

COMMENTAIRE(S)