Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

SPORT

Vendée Globe : Marc Guillemot abandonne après une avarie

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/11/2012

L'un des favoris du Vendée Globe, Marc Guillemot, a été contraint de déclarer forfait près de cinq heures après le départ de la course, en raison de la rupture de la quille de son voilier Safran. Le skipper a regagné les Sables-d'Olonne.

Marc Guillemot, l'un des favoris du Vendée Globe qui a abandonné dimanche matin, a mis sa mésaventure sur le compte de la "faute à pas de chance" regrettant seulement de détenir désormais le "triste record" du temps en course le plus court sur l'épreuve.

"C'est la faute à pas de chance. Je n'ai pas du tout envie qu'on s'apitoye ou de m'apitoyer sur mon sort. Je suis juste triste et l'équipe aussi", a déclaré le skipper de Safran sur le ponton des Sables-d'Olonne dimanche.

"Si c'est une fatigue ou un défaut de réalisation: ça arrive ici, ça va, on est à 50 milles des Sables, tout va bien. Si ça arrive à 100 milles sous les Kerguelen, ce n'est plus le même débat: là, ça peut être vraiment le scénario +cata+, et quand je dis le scénario +cata+, je pèse mes mots. Donc, je me dis que je ne vais pas m'apitoyer, il y a des choses plus graves", a-t-il souligné.

"C'est terminé, j'ai le triste record de la (plus courte) longueur en temps du Vendée Globe, j'aurais préféré ne pas avoir ce record", a-t-il déclaré, ayant été contraint d'annoncer son abandon de la course moins de 24 heures après le départ, donné samedi à 13h02. Avoir seulement parcouru "55 milles, c'est pas énorme".

La décision d'abandonner a été prise "ce (dimanche) matin tôt, il était 6 ou 7 heures, quand un des gars de l'équipe a plongé et qu'il nous a dit ce qu'il restait de la quille, déjà je n'étais pas très optimiste mais je voulais savoir avant d'annoncer quoi que ce soit", a-t-il expliqué.

"La première chose que j'ai envie, c'est de comprendre. Parce que si on a un problème sur un bateau, si (...) on ne comprend pas pourquoi, on ne progresse pas", a-t-il dit, précisant qu'il ne restait plus sous la ligne de flottaison qu'un "moignon de (quille) de 30 cm".

La quille de Safran mesurait 4,50 m.



"Grosse claque"

"On avait pris cette quille (en titane, ndlr) parce qu'il n'était pas question de partir avec une quille en composite comme on avait avant, qu'on a en stock, et qui est aux chantiers. La décision qu'on a prise en commun avec Safran c'est de toute façon de ne pas partir."

"Si ce n'est pas lié à un choc, a poursuivi Guillemot, c'est lié à un problème de fatigue de métal, de calcul, de je ne sais pas quoi et ce que je veux, c'est que tout le monde puisse comprendre pour essayer d'avancer et puis (...) je ne veux pas dire n'importe quoi avant qu'on sache exactement ce qui se passe."

"C'est une grosse claque", a-t-il ensuite reconnu en conférence de presse. "Cette quille (en titane), c'était un peu la fierté du bateau. Je partais en toute confiance".

"Je vais peut-être passer au bateau à moteur", a plaisanté Guillemot, 53 ans, qui en 2009 avait déjà eu une avarie de quille mais avait pu boucler le Vendée Globe. Son contrat avec Safran -renouvelé en 2009- court jusqu'en 2013, a-t-il précisé.

AFP

Première publication : 11/11/2012

  • VOILE

    Le Vendée Globe 2012-2013 en chiffres

    En savoir plus

  • VOILE

    Les skippers étrangers ont-ils une chance de gagner le Vendée Globe?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)