Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

L'Autorité palestinienne demandera le statut d'État non membre à l'ONU le 29 novembre

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2012

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé qu'il soumettrait au vote de l'Assemblée générale de l'ONU la demande d'élévation de la Palestine au statut d'État non membre des Nations unies, le 29 novembre.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a levé lundi soir la dernière incertitude sur la demande d'élévation de la Palestine au statut d'Etat non membre des Nations unies en annonçant qu'elle serait présentée à l'Assemblée générale de l'ONU le 29 novembre.
              
Après une rencontre il y a une semaine avec le secrétaire général de la Ligue Nabil al-Arabi, "il y a eu accord sur la présentation de la demande le 29 novembre", a déclaré M. Abbas, lors d'une réunion au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères, confirmant des informations circulant dans son entourage.
              
"Nous ne voulons de confrontation avec personne, ni les Etats-Unis ni Israël. S'il est possible de commencer un dialogue ou des négociations le jour suivant le vote, nous le ferons", a-t-il promis.
              
"Certains disent +vous voulez obtenir un Etat indépendant+ (...) Nous voulons devenir un Etat observateur. Nous voulons que le monde comprenne que les Territoires palestiniens sont sous occupation", a plaidé le président de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).
              
Mahmoud Abbas se rendra à New York afin d'assister à la session de l'Assemblée générale qui votera sur la demande palestinienne, selon son porte-parole Nabil Abou Roudeina.
              
Avant l'annonce de la date, les responsables palestiniens ont affirmé lundi être prêts à affronter les conséquences de la démarche à l'ONU.
              
"Il nous a été demandé depuis février 2012 de faire une pause", a déclaré le négociateur palestinien Mohammad Chtayyeh, en référence à l'opposition des Etats-Unis, réaffirmée dimanche par le président américain Barack Obama lors d'une conversation téléphonique avec Mahmoud Abbas.
              
"Nous avons fait une pause depuis cette date et au-delà des élections américaines parce que nous ne voulions pas être un enjeu de la campagne électorale entre les deux concurrents", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il n'y avait "plus de prétexte pour nous demander de ne pas aller aux Nations unies".
              
Le négociateur palestinien a indiqué s'attendre à ce que les mesures de rétorsion, notamment financières, dont menace Israël "n'aillent pas au-delà de la question de la construction ou d'extension des colonies".
              
"La plupart des mesures annoncées seront des menaces en l'air parce qu'Israël a intérêt à maintenir l'Autorité palestinienne en l'état et les Israéliens ne sont pas en position de la pousser à l'effondrement total", a-t-il estimé, rappelant que la Ligue arabe avait promis à l'Autorité un "filet de sécurité" pour faire face à d'éventuelles sanctions financières.
              
Le négociateur palestinien Saëb Erakat a indiqué pour sa part que la direction palestinienne "tentait d'activer la décision relative au filet de sécurité de 100 millions de dollars (79 millions d'euros) au cas où Israël bloquerait nos fonds et où les Etats-Unis fermeraient le bureau de l'OLP et cesseraient leur aide".
              
Lors de la conversation de dimanche, "M. Obama n'a pas prononcé de menaces, mais il y a des menaces de la part du Congrès américain", a précisé M. Erakat à la radio officielle Voix de la Palestine, rappelant que les Etats-Unis n'avaient versé aucune aide directe à l'Autorité en 2012, les fonds transférés cette année étant des arriérés de 2011.
              
Mahmoud Abbas a entamé lundi une tournée qui l'a conduit en Arabie saoudite, avant l'Egypte, puis la Suisse à partir de mercredi. Il devrait également se rendre en France, à une date non confirmée, selon des sources diplomatiques concordantes.
 

AFP

Première publication : 13/11/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Flambée de violences à Gaza, Israël envisage des représailles "massives"

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Les sanctions de l'ONU "ne ferment pas la porte à la diplomatie", selon Obama

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À l’ONU, Barack Obama se montre intransigeant envers les extrêmistes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)