Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Moyen-orient

Regain de violence entre Israël et les groupes armés de Gaza

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2012

Depuis samedi, les violences ont repris entre Israël et les Territoires palestiniens. Des bombardements de l'aviation israélienne répondent aux roquettes lancées depuis Gaza. Six Palestiniens ont été tués et quatre Israéliens blessés.

La tension est de retour entre Israël et les Territoires palestiniens depuis que quatre soldats de Tsahal, patrouillant le long de la ligne de démarcation, ont été blessés samedi.

Aux premières heures de la journée de mardi, l'aviation israélienne a bombardé Gaza à trois reprises, touchant un entrepôt d'armes et deux sites utilisés pour des tirs de roquettes, annonce l'armée dans un communiqué. Aucune victime n'a été signalée, mais ces nouveaux raids intensifient cette nouvelle crise entre Israël et la bande de Gaza, qui en est à son cinquième jour.

Depuis samedi, six Palestiniens, quatre civils et deux combattants, selon des sources médicales locales, ont été tués et quelque 35 autres blessés. Côté israélien, on déplore huit blessés, dont quatre soldats. Les autorités israéliennes ont prévenu qu'elles répliqueraient durement aux tirs de roquettes des Palestiniens armés contre leur territoire.

Le Hamas se dit prêt à une trêve

Lundi soir, les dirigeants du Hamas, au pouvoir à Gaza, et d'autres groupes palestiniens, dont le Djihad islamique, ont annoncé qu'ils étaient prêts à une trêve - que tente d'obtenir l'Égypte, médiateur traditionnel entre Israël et la bande de Gaza.

Le gouvernement israélien n'est pas prêt d'oublier ni de pardonner les tirs de roquettes lancés contre son territoire ces derniers jours, a prévenu le ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

"L'affaire n'est définitivement pas terminée et nous déciderons du moment et de la manière d'agir quand ce sera nécessaire", a-t-il déclaré mardi à la presse.

"Je ne veux pas parler de date ou des moyens parce que ce ne serait pas une bonne chose de permettre à l'autre camp d'avoir ces informations", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, doit présider ce mardi un conseil ministériel de crise. Selon Radio Israël, il a rencontré lundi soir son ministre de la Défense, Ehud Barak, et le chef d'état-major des forces armées, le général Benny Gantz, pour discuter de possibles scénarios d'attaque.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 13/11/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Flambée de violences à Gaza, Israël envisage des représailles "massives"

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les propos d'Abbas sur le droit au retour des réfugiés divisent Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Raid de l'aviation israélienne à Gaza : un palestinien tué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)