Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Amériques

Le commandant de l'Otan en Afghanistan impliqué dans l'affaire Petraeus

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2012

Après la démission du patron de la CIA David Petraeus (photo) en raison d'une liaison extraconjugale, le commandant de l'Otan en Afghanistan fait l'objet d'une enquête pour l'envoi de mails "inappropriés" à une femme impliquée dans le scandale.

Le général américain John Allen, commandant des forces de l'Otan en Afghanistan, est l'objet d'une enquête pour avoir envoyé des courriels "inappropriés" à une femme liée au scandale sexuel dans lequel l'ex-chef de la CIA David Petraeus est impliqué, a indiqué mardi un haut responsable américain de la Défense.

Cette information constitue un nouveau coup de théâtre dans le scandale qui a éclaté quelques jours après la réélection du président Barack Obama.

Un responsable du Pentagone a dit à des journalistes que le FBI avait découvert 30.000 pages de correspondance entre le général John Allen et Mme Jill Kelley, l'un des personnages-clés du scandale qui a mené l'ancien général et directeur de la CIA David Petraeus à une démission brutale la semaine dernière en raison d'une liaison adultère.

Mme Kelley avait informé le FBI qu'elle avait reçu des courriels de menaces. Après enquête il s'est avéré que Paula Broadwell, biographe et maîtresse de Petraeus, avait envoyé ces courriels. Le FBI est ensuite tombé sur les courriels entre Paula Broadwell et le directeur de la CIA qui ont fait éclater le scandale.

Ces informations ont été données aux journalistes qui voyageaient à bord d'un avion où se trouvait le secrétaire à la Défense Leon Panetta.

AFP

Première publication : 13/11/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Affaire Petraeus : le Congrès américain demande des explications

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le patron de la CIA démissionne en raison d'une relation extraconjugale

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le général Petraeus sort de sa retraite pour devenir directeur de la CIA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)