Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

EUROPE

Les intempéries en Toscane font au moins quatre morts

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2012

Quatre personnes ont trouvé la mort en Toscane alors que les intempéries continuent de frapper le centre et le nord de l'Italie. Une partie de Venise est toujours sous les eaux même si l'on constate que le niveau de l'eau a baissé depuis dimanche.

Les intempéries, qui ont touché le Centre et le Nord de l'Italie, ont fait quatre morts en Toscane, ont annoncé mardi les autorités locales, précisant que trois victimes ont été retrouvées mardi matin à bord d'une voiture.

La voiture est tombée tard lundi soir d'un pont qui s'est écroulé dans la zone de Manciano, dans le sud de la Toscane.

"Les carabiniers ont établi que la voiture porte le sigle d'Enel", le géant italien de l'énergie, "et a à son bord trois personnes", a indiqué dans la matinée un communiqué du Centre de secours local.

Le groupe a par la suite publié un communiqué précisant que les trois victimes, deux hommes et une femme, rentraient chez eux, en Toscane, après avoir participé à une réunion de travail à Rome.

Les fortes pluies, qui ont frappé une grande partie de l'Italie depuis samedi, ont fait un autre mort lundi à Capalbio, dans le sud de la Toscane, un homme de 73 ans emporté par une crue alors qu'il se trouvait dans sa voiture.

De nombreuses routes et lignes de chemin de fer locales ont été fermées à la circulation en Toscane où le président de la région a demandé l'aide de l'armée.

La protection civile de Toscane a lancé une nouvelle alerte mardi en milieu de journée, valable jusqu'à mercredi 07H00 GMT et qui concerne les provinces de Florence, de Sienne, de Grosseto et d'Arezzo.

D'autres régions d'Italie ont également connu des inondations et glissements de terrain, et une partie de Venise était encore sous l'eau, même si le phénomène d'"acqua alta" était beaucoup moins prononcé par rapport à son maximum, dimanche, quand la mer avait atteint une hauteur de 1,50 m au-dessus de son niveau normal.

Le Centre des marées de Venise prévoit pour mardi une "acqua alta" qui sera au maximum à 90 cm au-dessus du niveau normal.

Selon la Confédération italienne des agriculteurs, les dégâts subis dans ce secteur ces derniers jours se chiffrent déjà à plus de 500 millions d'euros.

Les précipitations ont cependant baissé en intensité depuis lundi soir et l'état d'alerte devrait être levé dans de nombreuses régions dans le courant de la journée.

Selon plusieurs sites météo, l'Italie connaîtra une brève accalmie puis les intempéries reprendront à partir de jeudi et toucheront cette fois-ci essentiellement les régions du Sud du pays et la Sicile, même si leur intensité sera inférieure à celle qui a sévi sur le Centre et le Nord de la péninsule.

AFP

Première publication : 13/11/2012

  • INTEMPÉRIES

    Le nord de l'Italie en proie à de fortes précipitations, Venise en grande partie inondée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)