Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Qui est Hervé G., l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

EUROPE

Les intempéries en Toscane font au moins quatre morts

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/11/2012

Quatre personnes ont trouvé la mort en Toscane alors que les intempéries continuent de frapper le centre et le nord de l'Italie. Une partie de Venise est toujours sous les eaux même si l'on constate que le niveau de l'eau a baissé depuis dimanche.

Les intempéries, qui ont touché le Centre et le Nord de l'Italie, ont fait quatre morts en Toscane, ont annoncé mardi les autorités locales, précisant que trois victimes ont été retrouvées mardi matin à bord d'une voiture.

La voiture est tombée tard lundi soir d'un pont qui s'est écroulé dans la zone de Manciano, dans le sud de la Toscane.

"Les carabiniers ont établi que la voiture porte le sigle d'Enel", le géant italien de l'énergie, "et a à son bord trois personnes", a indiqué dans la matinée un communiqué du Centre de secours local.

Le groupe a par la suite publié un communiqué précisant que les trois victimes, deux hommes et une femme, rentraient chez eux, en Toscane, après avoir participé à une réunion de travail à Rome.

Les fortes pluies, qui ont frappé une grande partie de l'Italie depuis samedi, ont fait un autre mort lundi à Capalbio, dans le sud de la Toscane, un homme de 73 ans emporté par une crue alors qu'il se trouvait dans sa voiture.

De nombreuses routes et lignes de chemin de fer locales ont été fermées à la circulation en Toscane où le président de la région a demandé l'aide de l'armée.

La protection civile de Toscane a lancé une nouvelle alerte mardi en milieu de journée, valable jusqu'à mercredi 07H00 GMT et qui concerne les provinces de Florence, de Sienne, de Grosseto et d'Arezzo.

D'autres régions d'Italie ont également connu des inondations et glissements de terrain, et une partie de Venise était encore sous l'eau, même si le phénomène d'"acqua alta" était beaucoup moins prononcé par rapport à son maximum, dimanche, quand la mer avait atteint une hauteur de 1,50 m au-dessus de son niveau normal.

Le Centre des marées de Venise prévoit pour mardi une "acqua alta" qui sera au maximum à 90 cm au-dessus du niveau normal.

Selon la Confédération italienne des agriculteurs, les dégâts subis dans ce secteur ces derniers jours se chiffrent déjà à plus de 500 millions d'euros.

Les précipitations ont cependant baissé en intensité depuis lundi soir et l'état d'alerte devrait être levé dans de nombreuses régions dans le courant de la journée.

Selon plusieurs sites météo, l'Italie connaîtra une brève accalmie puis les intempéries reprendront à partir de jeudi et toucheront cette fois-ci essentiellement les régions du Sud du pays et la Sicile, même si leur intensité sera inférieure à celle qui a sévi sur le Centre et le Nord de la péninsule.

AFP

Première publication : 13/11/2012

  • INTEMPÉRIES

    Le nord de l'Italie en proie à de fortes précipitations, Venise en grande partie inondée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)