Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Moyen-orient

Reconnaissance de la Palestine à l'ONU : Israël pourrait "renverser" Mahmoud Abbas

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/11/2012

Si la Palestine, qui en fera la demande le 29 novembre à New York, obtient le rang d'État non-membre de l'ONU, Tel-Aviv n'écarterait pas la possibilité de "renverser" le président de l'Autorité palestinienne, selon un projet de document israélien.

Le ministère israélien des Affaires étrangères propose de "renverser" le président palestinien Mahmoud Abbas en cas de succès de la demande d'élévation du statut de la Palestine à l'ONU à la fin du mois, selon un document d'orientation politique obtenu mercredi par l'AFP.

"Renverser le régime d'Abou Mazen (Mahmoud Abbas, NDLR) serait la seule option dans ce cas", affirme ce projet de document qui doit être entériné par le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman avant d'être soumis au gouvernement.

"Toute autre option (...) signifierait d'agiter un drapeau blanc et de reconnaître l'échec des dirigeants israéliens à relever ce défi", poursuit le document.

M. Lieberman avait déjà prévenu le 24 octobre, lors d'une rencontre avec la chef de la diplomatie de l'Union européenne Catherine Ashton, que si les Palestiniens "persistaient dans ce projet, (il) ferait en sorte que l'Autorité palestinienne s'effondre", selon les médias israéliens.

Le président Abbas a annoncé lundi soir que la demande de rehaussement du statut palestinien serait présentée à l'Assemblée générale de l'ONU le 29 novembre au nom de l'OLP.

Les responsables palestiniens ont affirmé être prêts à affronter les conséquences de la démarche à l'ONU.

AFP

Première publication : 14/11/2012

  • DIPLOMATIE

    L'Autorité palestinienne demandera le statut d'État non membre à l'ONU le 29 novembre

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Obama s'oppose à la demande d'adhésion de la Palestine à l'ONU

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Flambée de violences à Gaza, Israël envisage des représailles "massives"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)