Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

FRANCE

Pour Cohen et Péan, rien ne "prouve" que Jean-Marie Le Pen a torturé en Algérie

© AFP

Texte par Assiya HAMZA

Dernière modification : 16/11/2012

Dans leur ouvrage "Le Pen, une histoire française", paru jeudi, Pierre Péan et Philippe Cohen affirment qu'il n'existe aucune preuve que le fondateur du Front national a pratiqué la torture lors de la guerre d'Algérie.

Ce n’est ni un "pamphlet" ni une "hagiographie". Accusés de "dédiaboliser" voire de "banaliser" Jean-Marie Le Pen dans leur ouvrage paru jeudi 15 novembre "Le Pen, une histoire française", Pierre Péan et Philippe Cohen, co-auteurs de la biographie du leader frontiste n’en finissent plus de se défendre.

"Nous sommes des journalistes. Qu’est-ce qu’on sait faire ? Une enquête. Nous ne sommes pas des militants ni associatifs ni politiques", affirmait Pierre Péan, jeudi, lors d’une interview accordée à RTL.

"On n'est pas arrivé avec des matraques", a-t-il ajouté, faisant valoir un devoir de "compréhension" et ajoutant que "le moins que l'on puisse dire, c'est que la diabolisation, elle, n'a pas réussi".

"De façon exhaustive toutes les saillies antisémites sont là, toutes les saillies racistes sont là", a rappelé le journaliste d’investigation connu pour ses livres polémiques comme "Une jeunesse française" sur François Mitterrand ou encore "La face cachée du Monde".

"On n'est pas arrivé avec des matraques !" affirme Pierre Péan

Pierre Péan : "On ne peut pas traiter les... par rtl-fr

"Aucune vérité révélée ni établie"

Raison de cette polémique ? La remise en cause des accusations de torture en Algérie que l’ancien président du Front national (FN) a toujours lui-même réfutées. Pour les deux co-auteurs de "Le Pen, une histoire française", "aucune vérité révélée ni établie" ne permet de le dire. "La possible conviction [...] que Le Pen, s'il a sans doute brutalisé des Algériens, n'a pas pratiqué la 'torture institutionnelle', telle qu'elle a été massivement employée durant la bataille d'Alger sous le contrôle de la hiérarchie militaire française", nuancent-ils néanmoins.

Pourtant, 50 ans après l'indépendance de l'Algérie, ce pan de la vie de Jean-Marie Le Pen fait toujours l'objet de nombreuses spéculations. Et la question de la torture est devenue récurrente.

L'affaire du poignard révélée par Le Monde en 2002

Le 4 mai 2002, veille du second tour de la présidentielle confrontant Jacques Chirac à Jean-Marie Le Pen, Mohamed Moulay avait confié au journal Le Monde l'histoire de son père Ahmed torturé par une vingtaine de parachutistes le 3 mars 1957, sous les yeux de sa famille. Parmi eux, un homme grand, fort, et blond, que ses hommes appellaient " mon lieutenant ".

Âgé de 12 ans à l'époque, Mohamed s'était alors emparé d'un poignard laissé par mégarde par l'un des parachutistes. Un nom était inscrit sur la lame : "JM Le Pen 1er REP". Après la parution de l'article, le leader du Front national avait lancé des poursuites pour diffamation. En vain. Jean-Marie Le Pen avait perdu le procès en première instance, en appel et son pourvoi en cassation avait été rejeté.

Après 20 heures d’entretiens avec l'ancien leader frontiste, Pierre Péan et Philippe Cohen viennent donc battre en brèche ses accusations. Les deux auteurs estiment que "davantage qu'un Mussolini français, Le Pen apparaît quelque part comme le fils inattendu de [l'écrivain controversé] Céline et [du publicitaire] Séguéla". "Même le racisme ou l'antisémitisme [...] relèvent de la provocation plus que de l'intime conviction, ce qui, politiquement, ne change rien sur le fond [...]".

Pas de réaction du côté du principal intéressé. Son entourage a fait savoir qu'il était parti en vacances mercredi, "pour trois semaines aux Caraïbes".

Première publication : 15/11/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)