Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

BP accepte de payer la plus grosse amende de l'histoire des États-Unis

© AFP

Vidéo par Lizzie TREU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2012

À l'origine de la marée noire provoquée dans le golfe du Mexique en 2010, le groupe pétrolier britannique a accepté de payer 4,5 milliards de dollars, selon les termes d'un accord à l'amiable passé avec le gouvernement américain.

C'est une amende record de 4,5 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) que le pétrolier britannique BP a accepté de payer au département américain de la Justice, jeudi 15 novembre.

Cet accord à l'amiable scelle une partie des poursuites à l'encontre du géant britannique pour sa responsabilité dans la marée noir au large de la Louisiane en avril 2010.

Le précédent record était détenu par le laboratoire pharmaceutique qui avait dû payer 1,2 milliards de dollars en 2009.

Pour signer l'accord, BP a dû plaider coupable de 14 chefs d'accusation dans le dossier de la marée noire, dont celui de négligence ayant entraîné la mort de 11 employés de la plateforme Deepwater à l'origine de cette vaste marée noire.

Procès civil

"Nous nous excusons pour le rôle que nous avons joué dans cet accident et comme l'indique l'accord conclu avec le gouvernement des États-Unis, nous acceptons d'endosser la responsabilité de nos actes", a commenté, jeudi, Bob Dudley, le PDG de BP.

Pour le président du pétrolier britannique, Carl-Henric Svanberg, cet accord serait dans le meilleur intérêt du groupe et des actionnaires car il permettra de se "défendre vigoureusement contre les plaintes au civil" qui subsistent. BP n'a, en effet, pas encore fini de solder les comptes de la marée noire.

Un procès doit débuter en février 2013 entre le pétrolier et d'autres sociétés, comme l'américain Halliburton, afin de déterminer la part de responsabilité des différents groupes ayant travaillé sur la plateforme pétrolière Deepwater.

France 24 avec dépêches

Première publication : 15/11/2012

  • ÉNERGIE

    Rosneft rachète à prix d'or l'or noir de BP

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Les États-Unis accusent BP de "négligence manifeste" dans le golfe du Mexique en 2010

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)