Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

Economie

BP accepte de payer la plus grosse amende de l'histoire des États-Unis

© AFP

Vidéo par Lizzie TREU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/11/2012

À l'origine de la marée noire provoquée dans le golfe du Mexique en 2010, le groupe pétrolier britannique a accepté de payer 4,5 milliards de dollars, selon les termes d'un accord à l'amiable passé avec le gouvernement américain.

C'est une amende record de 4,5 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) que le pétrolier britannique BP a accepté de payer au département américain de la Justice, jeudi 15 novembre.

Cet accord à l'amiable scelle une partie des poursuites à l'encontre du géant britannique pour sa responsabilité dans la marée noir au large de la Louisiane en avril 2010.

Le précédent record était détenu par le laboratoire pharmaceutique qui avait dû payer 1,2 milliards de dollars en 2009.

Pour signer l'accord, BP a dû plaider coupable de 14 chefs d'accusation dans le dossier de la marée noire, dont celui de négligence ayant entraîné la mort de 11 employés de la plateforme Deepwater à l'origine de cette vaste marée noire.

Procès civil

"Nous nous excusons pour le rôle que nous avons joué dans cet accident et comme l'indique l'accord conclu avec le gouvernement des États-Unis, nous acceptons d'endosser la responsabilité de nos actes", a commenté, jeudi, Bob Dudley, le PDG de BP.

Pour le président du pétrolier britannique, Carl-Henric Svanberg, cet accord serait dans le meilleur intérêt du groupe et des actionnaires car il permettra de se "défendre vigoureusement contre les plaintes au civil" qui subsistent. BP n'a, en effet, pas encore fini de solder les comptes de la marée noire.

Un procès doit débuter en février 2013 entre le pétrolier et d'autres sociétés, comme l'américain Halliburton, afin de déterminer la part de responsabilité des différents groupes ayant travaillé sur la plateforme pétrolière Deepwater.

France 24 avec dépêches

Première publication : 15/11/2012

  • MARÉE NOIRE

    Les États-Unis accusent BP de "négligence manifeste" dans le golfe du Mexique en 2010

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Accord à l'amiable entre BP et les victimes de la marée noire du golfe du Mexique

    En savoir plus

  • ÉNERGIE

    Rosneft rachète à prix d'or l'or noir de BP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)