Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

FRANCE

Deux enfants retrouvés morts dans un réfrigérateur en Isère, leur mère assassinée

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/11/2012

Les corps d'un bébé de 3 mois et d'un enfant de 5 ans ont été découverts jeudi dans le réfrigérateur d'un appartement de Vienne (Isère), où gisait également le corps de la mère. Une information judiciaire pour "triple homicide" a été ouverte.

Un bébé et une enfant de cinq ans ont été retrouvés morts jeudi dans un congélateur et un réfrigérateur à Vienne (Isère), non loin du corps ensanglanté de leur mère, alors que le père, déjà condamné pour violences conjugales, a disparu.

Les policiers sont intervenus dans l'appartement familial suite à un signalement de la grand-mère, inquiète de ne pas avoir de nouvelles depuis le début de la semaine.

"La jeune femme était dissimulée derrière un canapé. Elle présentait des blessures par arme blanche", a précisé le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, lors d'une conférence de presse.

Suivant des traces de sang menant au congélateur, les policiers ont découvert un premier corps d'enfant, décidant alors de figer la scène de crime dans l'attente d'experts.

Ceux-ci découvriront dans le congélateur Charlotte, cinq ans, et dans le réfrigérateur non loin, la petite Feyriel, trois mois, issue de la dernière union de leur mère, Coralie Knecht, avec un Tunisien de 26 ans.

"Son témoignage nous intéresse", a précisé le procureur, se refusant à parler pour l'heure de mandat de recherche.

En mai 2012, il avait été "condamné pour des violences sur la victime" à 4 mois de prison avec sursis, a ajouté le procureur.

Une information judiciaire pour "triple homicide" a été ouverte. Les autopsies devaient être réalisées vendredi.

Au premier étage de cet immeuble modeste de deux étages, non loin d'un supermarché de hard-discount, des scellés judiciaires ont été posés sur la porte de l'appartement de la jeune mère de famille, après l'évacuation des corps.

"C'était une cliente, elle venait avec ses enfants. Je ne l'ai jamais vue avec un homme", a commenté la boulangère de la rue mitoyenne du lieu du drame. D'autres habitants de ce quartier d'Estressin, dans le nord de Vienne, non loin des quais du Rhône, ont également dit l'avoir toujours vue seule.

Drame familial ?

Les enquêteurs de la police judiciaire de Lyon appelaient à la prudence quant à la piste du drame familial, évoqué entre autres scénarios.

"Si on arrive à déterminer avec qui la mère vivait, cette personne va nous intéresser", a ainsi estimé une source proche de l'enquête.

"C'est un drame horrible. Depuis onze ans que je suis maire, c'est la première fois qu'il y a un tel drame à Vienne. C'est la consternation dans toute la ville", a réagi Jacques Remiller, maire (UMP) de Vienne, interrogé par l'AFP.

"Le quartier a été bouclé ce matin. Tous les commerces sont fermés à la demande des autorités judiciaires", a ajouté l'élu, précisant que la famille ne semblait pas connue des services de la mairie.

AFP

Première publication : 15/11/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)