Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Sports

Abandons de Sam Davies et Louis Burton

© Site officiel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2012

Sam Davies, la seule participante féminine du Vendée Globe, a été contrainte à l'abandon après le démâtage de son bateau jeudi soir au large de Madère. Le Français Louis Burton quitte aussi la course après une collision avec un chalutier.

Abandon de Louis Burton

Le Français Louis Burton ("Bureau Vallée") est entré en collision avec un chalutier dans la nuit de mardi à mercredi au large du Portugal, a abandonné la course incapable de retourner aux Sables-d'Olonne (Vendée) pour un nouveau départ, ont annoncé vendredi les organisateurs.

"Ce retour était conditionné par le fait que Bureau Vallée reste +tribord amure+ (avec un vent venant de la droite, ndlr), afin de ne pas solliciter le hauban bâbord, très endommagé lors de la collision", ont-ils précisé dans un communiqué.

"Les conditions météo ont mis à terre cette belle détermination et Louis a été contraint de rallier La Corogne et de signifier son abandon à la direction de course", ajoutent les organisateurs.
 

La Britannique Samantha Davies, seule femme engagée dans le Vendée Globe et dont le bateau a démâté jeudi soir, a officiellement abandonné vendredi matin de la course autour du monde en solitaire et sans escale.

Il s'agit du 4e abandon de l'épreuve, partie samedi des Sables-d'Olonne, après ceux des Français Marc Guillemot (Safran), Kito de Pavant (Groupe Bel) et de Louis Burton (Bureau Vallée), officialisé quelques minutes avant celui de Davies vendredi.

Samantha "Sam" Davies a confirmé son abandon au cours d'une liaison téléphonique avec la direction de course. "J'ai le moral très bas mais je vais bien", a-t-elle ajouté.

Le voilier de la Britannique, Savéol, a perdu son mât à environ 130 milles (200 km) dans le nord-ouest de Madère. Sam Davies a prévenu la direction de course à 18h45 GMT pour lui signaler l'avarie, ajoutant qu'elle n'était pas blessée et ne demandait pas assistance.

"Sam Davies, 38 ans, née à Portsmouth (sud de l'Angleterre) et ingénieure diplômée de Cambridge, installée en France, avait participé à la précédente édition du Vendée Globe, en 2008-2009, finissant quatrième.

Enthousiaste, toujours souriante, photogénique et pleine de vie, elle était devenue la coqueluche de la course et du grand public, réalisant en outre une très belle performance sportive.

Vingt skippers avaient pris le départ de la course le 10 novembre aux Sables-d'Olonne (Vendée).

 



AFP
 

Première publication : 16/11/2012

  • VENDÉE GLOBE

    Louis Burton rebrousse chemin pour réparer

    En savoir plus

  • VENDÉE GLOBE

    Michel Desjoyeaux : "Jules Verne n'a qu'à bien se tenir !"

    En savoir plus

  • VOILE

    Vendée Globe : Kito de Pavant est "maudit"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)