Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 20/11/2012

Le débat sur l'avortement relancé en Irlande

L’avortement est interdit en Irlande, sauf lorsque la vie de la mère est en jeu. Mais dans quelle mesure peut-on parler de danger? Il y a quelques jours, une femme est morte après avoir fait une fausse couche. La population, très choquée, multiplie les manifestations et réclame une nouvelle loi.

En Irlande, le décès dans des circonstances controversées de Savita Halappanavar, une dentiste de 31 ans, a relancé le débat sur l’avortement.

Le 28 octobre, la jeune femme d’origine indienne a succombé a une infection foudroyante liée à une fausse couche, dans un hôpital de Galway.

L’IVG est illégale en Irlande, à part dans le cas où la vie de la mère est en danger. Mais après le décès de Savita Halappanavar, le gouvernement irlandais a promis de légiférer de façon urgente sur cette question.

Le mari de la jeune dentiste a accepté de répondre aux questions de France 24. Il affirme que les médecins ont tardé à intervenir pour des raisons éthiques. Son épouse, souffrante, demandait une IVG après avoir été informée que le fœtus n’était pas viable.

Par Hervé AMORIC

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Londres

Londres, capitale des ultra-riches

Selon la société de conseil en immobilier Savills, Londres est devenue la ville la plus chère au monde pour vivre et travailler, détrônant Hong Kong qui occupait la première...

En savoir plus

20/10/2014 Kurdes

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

Le siège de Kobané par l'organisation de l'État islamique affecte la Turquie. Les Kurdes en veulent à Ankara après sa décision de ne pas intervenir dans cette ville, facilitant...

En savoir plus

16/10/2014 Hong Kong

Hong Kong : Pékin tente de neutraliser les aspirations démocrates

La "révolution des parapluies" a commencé voilà trois semaines à Hong Kong. Les manifestants sont certes moins nombreux qu'au début du mouvement, mais les plus déterminés...

En savoir plus

17/10/2014 Afrique

Cameroun : infertilité en terre de surnatalité

Alors que l'Afrique sub-saharienne reste la région du monde avec le plus fort taux de natalité, elle est, paradoxalement, celle qui a également le plus fort taux d'infertilité....

En savoir plus

15/10/2014 Mozambique

Le Mozambique, un eldorado à deux vitesses

Le Mozambique, où se tiennent le 15 octobre des élections générales, est désormais synonyme d’eldorado des matières premières. Une campagne de prospection a ainsi révélé que le...

En savoir plus