Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'ex-otage australienne de retour à Ouagadougou affirme vouloir rester au Burkina Faso

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Imany, une chanteuse de cœur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Iran : que reste-t-il de l’héritage de Khomeini ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Liban cherche président... depuis près de deux ans

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Bert Koenders : "Il y a un manque de solidarité entre les Européens à propos des migrants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Brexit" : les Britanniques vont-ils filer à l’anglaise ?

En savoir plus

FRANCE

François Hollande souhaite relancer la coopération avec la Pologne

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2012

François Hollande s'est rendu vendredi en Pologne, première halte de sa tournée des "grands" pays de l'Union européenne. Le président français a assuré vouloir franchir "une nouvelle étape dans la relation" politique et économique avec Varsovie.

Le président français François Hollande a déclaré vendredi qu'il souhaitait faire franchir "une nouvelle étape" dans les relations avec la Pologne, notamment commerciales, lors d'une visite officielle à Varsovie.

"Je suis venu à Varsovie aujourd'hui pour faire franchir une nouvelle étape dans la relation" avec la Pologne, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec son homologue polonais Bronislaw Komorowski. "Les relations économiques ne sont pas à la hauteur de nos relations politiques", a-t-il ajouté, évoquant les domaines de l'énergie, de l'eau et des infrastructures militaires.

Le président Komorowski a de son côté estimé qu'"il faut que cette nouvelle ouverture liée à la personne du nouveau président français marque un renouveau de la bonne vieille amitié et coopération historique entre la Pologne et la France".

Pour cette première visite présidentielle dans un pays d'Europe centrale, François Hollande, est accompagné d'une délégation d'une trentaine d'hommes d'affaires, ce qui constitue également une première lors d'un déplacement à l'étranger depuis son arrivée à l'Elysée en mai.

Parmi eux figurent les dirigeants d'EDF, Henri Proglio, et d'Areva, Luc Oursel, sur les rangs pour la constuction d'une centrale nucléaire dans un pays qui n'en compte encore aucune, et le groupe de construction navale de défense français DCNS. La Pologne entend moderniser ses forces armées et tout particulièrement sa marine de guerre.

Paris souhaiterait opérer un rééquilibrage des relations commerciales avec la Pologne dont l'Allemagne est devenu le premier partenaire avec près de 26% du marché polonais contre 6% seulement pour la France.

AFP

Première publication : 16/11/2012

COMMENTAIRE(S)