Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

FRANCE

François Hollande souhaite relancer la coopération avec la Pologne

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2012

François Hollande s'est rendu vendredi en Pologne, première halte de sa tournée des "grands" pays de l'Union européenne. Le président français a assuré vouloir franchir "une nouvelle étape dans la relation" politique et économique avec Varsovie.

Le président français François Hollande a déclaré vendredi qu'il souhaitait faire franchir "une nouvelle étape" dans les relations avec la Pologne, notamment commerciales, lors d'une visite officielle à Varsovie.

"Je suis venu à Varsovie aujourd'hui pour faire franchir une nouvelle étape dans la relation" avec la Pologne, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec son homologue polonais Bronislaw Komorowski. "Les relations économiques ne sont pas à la hauteur de nos relations politiques", a-t-il ajouté, évoquant les domaines de l'énergie, de l'eau et des infrastructures militaires.

Le président Komorowski a de son côté estimé qu'"il faut que cette nouvelle ouverture liée à la personne du nouveau président français marque un renouveau de la bonne vieille amitié et coopération historique entre la Pologne et la France".

Pour cette première visite présidentielle dans un pays d'Europe centrale, François Hollande, est accompagné d'une délégation d'une trentaine d'hommes d'affaires, ce qui constitue également une première lors d'un déplacement à l'étranger depuis son arrivée à l'Elysée en mai.

Parmi eux figurent les dirigeants d'EDF, Henri Proglio, et d'Areva, Luc Oursel, sur les rangs pour la constuction d'une centrale nucléaire dans un pays qui n'en compte encore aucune, et le groupe de construction navale de défense français DCNS. La Pologne entend moderniser ses forces armées et tout particulièrement sa marine de guerre.

Paris souhaiterait opérer un rééquilibrage des relations commerciales avec la Pologne dont l'Allemagne est devenu le premier partenaire avec près de 26% du marché polonais contre 6% seulement pour la France.

AFP

Première publication : 16/11/2012

COMMENTAIRE(S)