Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Iran prêt à intensifier ses activités nucléaires, selon l'AIEA

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2012

Le site souterrain de Fordow, dans le centre la République islamique, disposerait dans de près de 2 800 centrifugeuses prêtes à enrichir de l'uranium, affirme un rapport établi par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

L'Iran est prêt à étendre de manière significative l'enrichissement en uranium qu'il pratique dans un site souterrain après avoir installé toutes les centrifugeuses destinées à cette installation, dit un rapport des Nations unies sur le nucléaire publié vendredi à Vienne.

La République islamique a mis en place près de 2.800 centrifugeuses pour lesquelles a été conçu le site d'enrichissement de Fordow, enterré profondément sous une
montagne. L'Iran pourrait bientôt doubler le nombre des centrifugeuses opérationnelles pour atteindre le chiffre de 1.400, selon un rapport confidentiel de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qu'a pu se procurer Reuters.

L'étude précise que Téhéran a produit environ 233 kg d'uranium hautement enrichi depuis 2010, soit une augmentation de 43 kg depuis le mois d'août de cette année.

Les Iraniens ont utilisé 96 kg d'uranium enrichi à 20% pour le transformer en combustible destiné à leur réacteur de recherche médicale de Téhéran, ajoute le rapport.

De telles conversions rendent plus difficile la transformation du matériau à 90% nécessaire à la fabrication de bombes, ce qui pourrait être une façon pour Téhéran de
contourner les soupçons occidentaux de poursuite par l'Iran d'un programme nucléaire militaire secret.

Le rapport de l'AIEA dit également que les "activités d'envergure" dans le complexe militaire de Parchin, une allusion aux tentatives supposées de l'Iran de faire disparaître des preuves, menacent sérieusement l'enquête menée par l'agence sur ce site pour déterminer si des recherches destinées à développer une bombe nucléaire y sont conduites.

Téhéran dément chercher à se doter de l'arme nucléaire et assure que son programme atomique n'a que des visées énergétiques.

REUTERS

Première publication : 16/11/2012

  • IRAN

    L’Union européenne renforce ses sanctions contre Téhéran

    En savoir plus

  • IRAN

    Répression iranienne sur fond d'asphyxie économique

    En savoir plus

  • ONU

    Benjamin Netanyahou veut fixer une "ligne rouge" à l'Iran

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)