Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

Moyen-orient

Appels au départ du roi lors de manifestations contre la vie chère

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2012

Les Jordaniens sont descendus dans les rues par milliers, vendredi, pour protester contre la hausse des prix de l'énergie. Fait encore inédit, certains d'entre eux ont également réclamé le départ du roi Abdallah II.

Des milliers de Jordaniens sont descendus dans la rue vendredi pour protester contre la hausse des prix de l'énergie et, pour certains, réclamer le départ du roi Abdallah II, une revendication inédite dans le royaume.

Dans la foulée du Printemps arabe, la Jordanie est secouée depuis janvier 2011 par des manifestations, petites mais régulières, appelant à des réformes politiques et économiques, mais c'est la première fois que des slogans visent directement le roi.

"Le peuple veut la réforme du régime. Liberté, à bas Abdallah", ont scandé à Amman quelque 10.000 manifestants, selon une estimation de l'AFP, parmi lesquels des islamistes, des militants de gauche et des mouvements de jeunesse. Les manifestants étaient 25.000 selon les organisateurs, 3.000 selon la police.

"La liberté vient de Dieu. Abdallah, ton temps est révolu", ont-ils encore crié devant la mosquée Husseini, dans le centre d'Amman, alors que les appels au départ du roi ou les insultes contre sa personne sont passibles de prison.

La police a empêché les manifestants de prendre la direction du palais, situé à environ 8 km du lieu de rassemblement, sans que cela n'entraîne de heurts.

En fin d'après-midi, le Royaume-Uni a annoncé que le roi Abdallah II avait annulé une visite prévue la semaine prochaine à Londres, sans expliquer les raisons de cette annulation.

Le palais a pour sa part annoncé que le roi avait reçu un appel de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton: "Clinton a salué la feuille de route du roi pour les réformes politiques ainsi que les efforts de réforme économique menés par le gouvernement".

Le département d'Etat a confirmé cet entretien et estimé que les réformes économiques, certes douloureuses, étaient "un mal nécessaire".

"Avant qu'il ne soit trop tard"

"Le nombre de ceux qui réclament la chute du régime est en train d'augmenter à cause des politiques erronées qui ne tiennent pas compte des exigences du peuple", a en revanche déclaré Zaki Bani Rsheid, un dirigeant des Frères musulmans jordaniens, principale force de l'opposition.

"Cela ne peut pas et ne doit pas être ignoré. Le régime doit mener des réformes avant qu'il ne soit trop tard", a-t-il prévenu.

A Baqaa, le plus grand camp de réfugiés palestiniens du pays, près d'Amman, 2.000 personnes ont manifesté contre la hausse des prix. La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser 200 manifestants qui lançaient des pierres et tentaient de bloquer la route principale du camp, selon un responsable.

Des manifestations similaires mais de moindre ampleur ont eu lieu à Tafileh, Kerak et Maan (sud), ainsi qu'à Irbid et Jerash (nord).

Un nouveau rassemblement prévu en début de soirée près du ministère de l'Intérieur a tourné court: les manifestants n'étaient qu'une centaine, face à 2.000 policiers anti-émeutes interdisant l'accès à la zone et à 200 loyalistes qui ont fait fuir les opposants, selon un journaliste de l'AFP.

Le gouvernement a décidé mardi d'augmenter les prix de l'énergie, jusqu'à 53% pour le gaz domestique et 12% pour l'essence, afin de faire face à un déficit budgétaire de 5 milliards de dollars.

La mesure a provoqué des manifestations qui ont dégénéré mercredi et jeudi en violences ayant fait, selon la police, un mort et 71 blessés, dont 54 policiers. Plus de 150 personnes ont été arrêtées ces deux derniers jours, dont 30 ont été remises en liberté vendredi, a-t-on ajouté.

Les Frères musulmans ont demandé au roi d'annuler la hausse des prix de l'énergie et de reporter les élections législatives anticipées prévues le 23 janvier. La confrérie avait déjà annoncé son intention de boycotter ces élections, en l'absence des réformes qu'elle réclame sur le mode de scrutin et sur les pouvoirs du Parlement.

AFP

Première publication : 17/11/2012

  • JORDANIE

    Les Frères musulmans défient le pouvoir jordanien dans la rue

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Un millier de manifestants à Amman pour réclamer une réforme du régime

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)