Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

EUROPE

Au sommet de Cadix, Dilma Rousseff critique les politiques de rigueur européennes

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2012

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a vivement critiqué les politiques d'austérité mises en œuvre notamment en Europe, lors des débats au 22e sommet ibéroaméricain de Cadix qui s'est ouvert samedi.

Les débats au 22e sommet ibéroaméricain de Cadix se sont ouverts samedi sur un appel à établir une relation plus égalitaire entre les 22 pays latinoaméricains et l'Europe, et ont été marqués par une critique des politiques d'austérité par la présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Pour le Brésil, "la consolidation budgétaire simultanée n'est pas la meilleure réponse à la crise mondiale, et peut même l'aggraver, menant à une récession majeure", a déclaré Dilma Rousseff, estimant que ce point de vue avait permis à son pays, la sixième économie mondiale, de surmonter les effets de la crise qui sévit depuis 2008.

Dans un discours attentivement écouté par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Espagne et du Portugal, pays durement touchés par la crise, elle a jugé que l'austérité a, pour l'instant, imposé aux populations d'"énormes sacrifices".

"Nous savons que les effets de la crise sont différents selon les pays, et que les réponses ont elles aussi leurs différences, et produisent des conséquences différentes. Penser que la consolidation budgétaire collective, simultanée et accélérée est bénéfique et apporte une réelle solution est une erreur", a-t-elle insisté.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a, lui, appelé à "prêter une attention particulière aux politiques de croissance économique" face à l'austérité imposée par la crise

"L'Espagne croit en une relation renouvelée que nous pourrions définir comme une double voie" entre les deux continents, a-t-il par ailleurs déclaré à l'ouverture des sessions de travail des chefs d'Etat et de gouvernement.

Ce sommet doit permettre de "poser les bases" d'"un nouveau scénario global dans lequel l'Amérique latine gagne une poids spécifique et central", a-t-il ajouté.

Le sommet, qui s'est ouvert vendredi pour deux jours, doit déboucher sur une déclaration finale appelant à un renforcement des relations commerciales et des investissements entre les deux continents avec l'objectif que l'Amérique latine contribue à surmonter la récession européenne.
 

AFP

Première publication : 17/11/2012

  • BRÉSIL

    Le gouvernement de Dilma Rousseff éclaboussé par une nouvelle affaire de corruption

    En savoir plus

  • FINANCES

    Le Brésil pourrait soulager le Portugal de certaines dettes

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Dilma Rousseff et le "miracle économique" en héritage

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)