Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

FRANCE

Pari réussi pour les anti-mariage gay

© Charlotte Boitiaux

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 27/11/2012

Quelque 70 000 personnes ont défilé, samedi à Paris, à l'appel d'un collectif d'associations pour clamer leur opposition au mariage homosexuel et à l'adoption pour tous. Quelques partisans pro-mariage gay s'étaient aussi invités pour l'occasion.

Appel à une nouvelle manifestation contre le mariage gay

L'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, appelle à manifester dimanche après-midi à Paris contre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux homosexuels.
              
La manifestation débutera à 14H30 devant le ministère de la Famille et se dirigera vers l'Assemblée nationale. Une trentaine de cars de province grossiront les rangs du cortège, qui défilera aux cris de "oui à la famille, non à l'homofolie".
              
Pour le chef de Civitas, Alain Escada, l'homosexualité est un "mauvais penchant qui nécessite d'être corrigé et une personne qui a de tels penchants devrait être abstinente".          
 

Tee-shirt roses, ballons blancs, pancartes bleues. Des dizaines de milliers d'opposants au mariage et à l'adoption pour les homosexuels ont pour la première fois massivement fait entendre leur voix samedi, à Paris. Selon le collectif "La manif pour tous", principal organisateur du rassemblement, ils étaient environ 70 000 à s'être donnés rendez-vous pour manifester leur attachement à la famille traditionelle.

"C'est un grand mouvement qui se met en marche !", a lancé au mégaphone, avant le départ, l'humoriste catholique Frigide Barjot, fondatrice du Collectif "Pour l'Humanité durable". Face à elle, des jeunes et des moins jeunes, particulièrement motivés et sur un ton bon enfant, ont scandé, plusieurs heures durant, différents slogans : "Un papa, une maman pour un enfant !" ou encore "Ayrault, si tu savais, ta loi, où on s'la met".

Aucun des manifestants interviewés n'a souhaité dire à quel parti politique il adhérait. "Ce n'est pas une manifestation politique mais sociétale. On peut être de gauche et être contre le mariage gay", lance Arthur, un jeune de 28 ans, étudiant à la Sorbonne, accompagné de sa petite amie. "Je ne vous dirai pas pour qui je vote mais en qui je crois. Je crois en l'Église catholique et à l'union entre deux êtres de sexe opposé."

Dans la foule compacte, parsemée de centaines de poussettes, certains manifestants n'ont pas hésité à brandir des pancartes quelque peu osées pour marquer les esprits. Sur l'une d'elles, on pouvait lire : "Non au mariage génitalement modifié" (voir diaporama ci-dessous).

À quelques mètres, une centaine de manifestants pro-mariage pour tous s'étaient également rassemblés pour manifester leur "colère envers des personnes qui se disent cathos mais qui sont, en fait, extrêmement intolérants". Un cordon de CRS les maintenait à bonnne distance du cortège. Sur leurs pancartes, on pouvait lire : "Homophobes, on veut pas votre avis, on veut vos droits!".

Première publication : 17/11/2012

  • FRANCE

    Les homosexuelles veulent faire entendre leur voix

    En savoir plus

  • SOCIÉTÉ

    En France, les lesbiennes voulant devenir mère sont priées d'aller chez le voisin

    En savoir plus

  • HOMOPARENTALITÉ

    Le "congé paternité" de l'ex-star du foot Marinette Pichon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)