Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : trois morts et une centaine de disparus

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

Afrique

Aqmi envoie des renforts aux islamistes du Mujao face aux rebelles touareg

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2012

Al-Qaïda au Maghreb islamique a envoyé des renforts dans le nord-est du Mali pour soutenir les islamistes du Mujao contre les rebelles touaregs, au lendemain de violents combats dans la région de Gao.

La branche maghrébine d'Al-Qaïda a envoyé samedi des renforts dans le nord-est du Mali en soutien aux islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), au lendemain de violents combats avec des rebelles touareg, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Les islamistes ont envoyé des renforts" dans la région de Gao (nord-est), a déclaré un élu local, une information confirmée par d'autres habitants de cette zone proche de la frontière avec le Niger, en précisant que ces renforts d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sont venus de Tombouctou (nord-ouest).

Vendredi, de violents combats ont opposé dans la région de Gao les islamistes du Mujao à des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) qui, selon des sources sécuritaires régionales, ont subi "une lourde défaite", perdant "au moins une dizaine" de combattants et du matériel.

Selon deux sources sécuritaires au Mali et au Burkina Faso voisin, le colonel Mechkanine, adjoint des forces armées du MNLA a été blessé dans ces combats.

Samedi matin, "un calme précaire" régnait dans la région de Gao, selon des témoins, mais le MNLA pourrait tenter de reprendre l'offensive, d'où cet envoi de renforts par les islamistes.

Selon Moussa Salem, un combattant du MNLA, "notre objectif reste de reprendre l'Azawad (nom donné par les Touareg à tout le nord du Mali) des mains d'Aqmi et de ses alliés. Nous pouvons reculer, mais c'est pour mieux avancer après".

Le porte-parole du Mujao, Walid Abu Sahraoui, a affirmé de son côté que, "dans tout l'Azawad, nous allons poursuivre le MNLA, partout où ils sont encore, nous allons les poursuivre. Nous maîtrisons la situation".

Le 27 juin, à l'issue de précédents combats qui avaient fait au moins 35 morts, le Mujao, appuyé par Aqmi, avait évincé le MNLA de Gao où la rébellion touareg, laïque et favorable à l'autodétermination du nord du Mali, avait établi son quartier général.

Depuis, le MNLA ne contrôle plus aucune ville du nord du Mali, occupé par les jihadistes surtout étrangers d'Aqmi et du Mujao (groupe très impliqué aussi dans le trafic de drogue) et les islamistes d'Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), mouvement principalement composé de Touareg maliens.

Ils y appliquent la charia (loi islamique) avec une extrême rigueur.

AFP

Première publication : 17/11/2012

  • MALI

    Ansar Dine et le MNLA prêts au "dialogue politique" avec Bamako

    En savoir plus

  • MALI

    Face aux islamistes du Nord-Mali, le MNLA tente de faire entendre sa voix

    En savoir plus

  • MALI

    Ansar Dine : "Nous sommes déterminés à rechercher une solution pacifique au Nord-Mali"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)