Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Afrique

Aqmi envoie des renforts aux islamistes du Mujao face aux rebelles touareg

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2012

Al-Qaïda au Maghreb islamique a envoyé des renforts dans le nord-est du Mali pour soutenir les islamistes du Mujao contre les rebelles touaregs, au lendemain de violents combats dans la région de Gao.

La branche maghrébine d'Al-Qaïda a envoyé samedi des renforts dans le nord-est du Mali en soutien aux islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), au lendemain de violents combats avec des rebelles touareg, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Les islamistes ont envoyé des renforts" dans la région de Gao (nord-est), a déclaré un élu local, une information confirmée par d'autres habitants de cette zone proche de la frontière avec le Niger, en précisant que ces renforts d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sont venus de Tombouctou (nord-ouest).

Vendredi, de violents combats ont opposé dans la région de Gao les islamistes du Mujao à des rebelles touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) qui, selon des sources sécuritaires régionales, ont subi "une lourde défaite", perdant "au moins une dizaine" de combattants et du matériel.

Selon deux sources sécuritaires au Mali et au Burkina Faso voisin, le colonel Mechkanine, adjoint des forces armées du MNLA a été blessé dans ces combats.

Samedi matin, "un calme précaire" régnait dans la région de Gao, selon des témoins, mais le MNLA pourrait tenter de reprendre l'offensive, d'où cet envoi de renforts par les islamistes.

Selon Moussa Salem, un combattant du MNLA, "notre objectif reste de reprendre l'Azawad (nom donné par les Touareg à tout le nord du Mali) des mains d'Aqmi et de ses alliés. Nous pouvons reculer, mais c'est pour mieux avancer après".

Le porte-parole du Mujao, Walid Abu Sahraoui, a affirmé de son côté que, "dans tout l'Azawad, nous allons poursuivre le MNLA, partout où ils sont encore, nous allons les poursuivre. Nous maîtrisons la situation".

Le 27 juin, à l'issue de précédents combats qui avaient fait au moins 35 morts, le Mujao, appuyé par Aqmi, avait évincé le MNLA de Gao où la rébellion touareg, laïque et favorable à l'autodétermination du nord du Mali, avait établi son quartier général.

Depuis, le MNLA ne contrôle plus aucune ville du nord du Mali, occupé par les jihadistes surtout étrangers d'Aqmi et du Mujao (groupe très impliqué aussi dans le trafic de drogue) et les islamistes d'Ansar Dine (Défenseurs de l'islam), mouvement principalement composé de Touareg maliens.

Ils y appliquent la charia (loi islamique) avec une extrême rigueur.

AFP

Première publication : 17/11/2012

  • MALI

    Ansar Dine et le MNLA prêts au "dialogue politique" avec Bamako

    En savoir plus

  • MALI

    Face aux islamistes du Nord-Mali, le MNLA tente de faire entendre sa voix

    En savoir plus

  • MALI

    Ansar Dine : "Nous sommes déterminés à rechercher une solution pacifique au Nord-Mali"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)