Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Sports

Ligue 1 : vaincu à Bordeaux, l'OM chute du podium

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/11/2012

Bordeaux ont battu à domicile les joueurs de l'Olympique de Marseille (1-0) lors de la 13e journée de Ligue 1. Cette victoire permet aux Girondins d’accéder à la deuxième place du championnat derrière Lyon, nouveau leader.

En battant Marseille (1-0) dimanche soir, les Girondins de Bordeaux ont encore chamboulé le podium de la Ligue 1, sur lequel ils ont pris pied à la deuxième place, devant le Paris Saint-Germain et l'OM.

Les Marseillais jouaient sur une jambe, en l'absence de leurs trois attaquants de pointe, blessés ou suspendus, mais ils pouvaient puiser un surcroît de motivation en songeant à l'enjeu du match: une victoire les aurait propulsés au sommet.

En dépit de cette perspective, ils se sont souvent contentés de se recroqueviller dans leur milieu de terrain où ils ont attendu patiemment les attaquants girondins. Et ce qui devait arriver arriva à la 52e minute.

Le défenseur Benoît Trémoulinas, tout nouvel international, a déboulé sur le côté gauche sans rencontrer une résistance très farouche, avant de centrer pour Yoan Gouffran. Scotché sur sa ligne, le gardien Steve Mandanda n'a rien pu faire.

Il y avait eu quelques alertes avant ce but, notamment sur un corner tiré à la 35e minute. De la tête, Henri Saivet a envoyé le ballon vers les filets, mais Jérémy Morel l'a dégagé de la tête en catastrophe.

Les Marseillais, eux, ne se sont pas souvent approchés du gardien bordelais Cédric Carrasso. Sauf à la 40e minute lorsque Mathieu Valbuena a centré pour André Ayew au niveau du point de penalty. Le gardien girondin, coupable d'une faute de main sans conséquences quelques minutes plus tôt, s'est interposé.

Désertions en attaque

Perdu pour perdu, Elie Baup a offert à l'attaquant Fabrice Apruzesse ses premières minutes de jeu en ligue 1. L'avant-centre de 27 ans joue en CFA 2 où il a été recruté en fin de saison par l'OM pour encadrer l'équipe réserve.

Cet anonyme a profité des désertions en attaque. André-Pierre Gignac et Loïc Rémy étaient toujours blessés, et Jordan Ayew était suspendu.

"Ce n'était pas un grand match, je pense, mais on a été courageux, très tenace. On a eu un peu plus la maîtrise en deuxième (période) (...) On n'a jamais été tranquille mais la victoire est méritée", a analysé l'entraîneur Francis Gillot.

Après treize journées, son équipe totalise 24 points, à une longueur seulement de l'Olympique lyonnais qui s'est imposé quelques heures auparavant contre Reims.

En revanche, l'OM est tombé du podium pour la première fois depuis le mois d'août. Mais il a de quoi se consoler puisqu'il compte le même nombre de points - 23 - que le PSG, la troisième place se jouant à la différence de buts.

Sans compter qu'il reste un match à jouer aux Marseillais, celui de la dixième journée contre Lyon. La rencontre est programmée le 28 novembre.

REUTERS

Première publication : 19/11/2012

  • LIGUE 1

    Le PSG s'incline devant des Rennais pourtant réduits à neuf

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG reprend la tête malgré son match nul (1-1) à Montpellier

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : l'OM renoue avec la victoire en s'imposant face à Ajaccio

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)