Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

Moyen-orient

Gaza toujours sous les bombes israéliennes, un chef du Jihad islamique tué

© AFP

Vidéo par Shirli SITBON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/11/2012

Au lendemain de la journée la plus meurtrière de l'opération "Pilier de la défense", les bombardements israéliens ont repris tôt ce lundi contre l'enclave palestinienne. À l'étranger, de plus en plus de voix demandent l'arrêt des violences.

Le point sur la situation du lundi 19 novembre, au sixième jour de l'opération israélienne "Pilier de la défense" contre le Hamas dans la bande de Gaza.

  • Le cabinet de sécurité du Premier ministre Benjamin Netanyahu, constitué des principaux ministres, s'est réuni lundi soir pour examiner une proposition égyptienne de trêve avec les groupes armés palestiniens de Gaza, selon la radio publique israélienne. Selon cette dernière, Israël souhaite qu'une trêve de 24 à 48 heures soit observée afin que les parties puissent élaborer les termes d'un cessez-le-feu. De même source, Israël pourrait, dans le cadre des termes d'un éventuel cessez-le-feu, envisager d'alléger son blocus de la bande de Gaza. 
  • Le président des États-Unis Barack Obama a appelé, ce lundi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le président égyptien Mohamed Morsi, insistant à nouveau avec son homologue sur la nécessaire "désescalade" des violences à Gaza, a annoncé la Maison Blanche. 
  • Un Palestinien de 22 ans a été tué lundi par des soldats israéliens à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, ont indiqué à l'AFP des sources médicales et la police palestinienne.
  • Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé lundi au Caire afin d'apporter son soutien aux efforts menés par l'Égypte en faveur d'un cessez-le-feu entre Israël et le mouvement palestinien Hamas à Gaza. 
  • Un dernier bilan du ministère de la Santé du gouvernement du Hamas porte à 100 le nombre de victimes des bombardements israéliens à Gaza qui ont commencé mercredi. Parmi les victimes, le Hamas a recensé 24 enfants et 10 femmes. Il fait également état de 850 blessés, dont 206 enfants et 140 femmes. Côté israélien, l’État hébreu annonce trois morts, dont une femme, ainsi que plus de 60 blessés.
  • Lors d'une conférence de presse au Caire, le chef du bureau politique du Hamas en exil, Khaled Mechaal, n'a pas écarté l'idée d'une trêve avec Israël mais a insisté sur une levée du blocus de Gaza. "Nous ne sommes pas contre un apaisement, mais nous tenons à nos demandes, la fin de la brutalité, la fin de de l'agression et la levée du blocus", a-t-il déclaré. 
  • Un commandant du Jihad islamique a été tué dans une frappe israélienne sur un centre de médias dans la ville de Gaza. Il s’agit de Ramez Harb, un commandant des Brigades al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique, et chef de sa propagande de guerre. Dans un communiqué, l'armée israélienne affirme avoir visé une cache utilisée par de hauts cadres du Jihad islamique impliqués dans les tirs de roquettes contre le sud d'Israël. Selon l'États hébreu, ces chefs du Jihad islamique se trouvaient à l'intérieur lorsque le bâtiment a été frappé et, outre Ramez Harb, trois autres cadres ont été tués: Bahaa Abou al-Ata, membre de la direction militaire du mouvement, commandant pour la ville de Gaza, Mahmoud Jaabari, membre de la même instance et chef de la branche
    "Nous avons porté un coup dur aux armes dirigées vers Israël", Benjamin Netanyahou, Premier minsitre israélien.
    opérationnelle et Kalil Batini, un haut cadre militaire.
  • Khaled Mechaal, le chef du bureau politique du Hamas, a déclaré que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, avait demandé une trêve à Gaza. Il a toutefois indiqué que si l'État juif voulait une trêve, il devait cesser le feu en premier. "Celui qui a commencé la guerre doit la cesser", a-t-il dit lors d'une conférence de presse au Caire. L’État hébreu a aussitôt démenti l’information.
  • Khaled Mechaal a également estimé qu'Israël n'avait pas atteint ses objectifs à Gaza car il avait été pris de court par les armes palestiniennes. "Les armes de la résistance ont pris l'ennemi au dépourvu", a-t-il déclaré. 
  • Selon le Premier ministre égyptien, une trêve entre Israël et les Palestiniens est proche. "Au moment où nous parlons, les négociations se poursuivent et j'espère que nous parviendrons bientôt à quelque chose permettant de mettre fin à cette violence et à cette contre-violence", a dit Hicham Kandil dans un entretien à Reuters. 
  • Un Palestinien a été tué lundi dans une frappe israélienne sur un centre de médias, dans le centre de la ville de Gaza déjà visé dimanche, et deux autres dans un raid dans le centre du territoire, ont annoncé les services d'urgences de Gaza.
  • Les Premiers ministres du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem al-Thani, et italien, Mario Monti, ont appelé lundi à Doha à un arrêt des violences à Gaza. De son côté, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré lundi que l'État d'Israël commet des "actes terroristes" dans la bande de Gaza.
  • À Ramallah, les dirigeants des mouvements palestiniens Fatah, Hamas et Djihad islamique en Cisjordanie ont appelé, lundi, à l'unité et promis de mettre "fin à la division" en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza lors d'une manifestation à Ramallah.
  • L'envoyé spécial du Quartette pour le Proche-Orient, Tony Blair, et le ministre allemand des Affaire étrangères, Guido Westerwelle, sont attendus lundi à Jérusalem. M. Westerwelle s'entretiendra avec son homologue israélien Avigdor Lieberman, avant de rencontrer mardi le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, le président, Shimon Peres, et le ministre de la Défense, Ehoud Barak.
  • Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se réunir lundi à Bruxelles en début d'après-midi pour discuter de la situation à Gaza et en Syrie.
  • Le secrétaire-général de l'ONU, Ban Ki-Moon, est attendu lundi au Caire, où il rencontrera mardi le président égyptien, Mohamed Morsi, avant de se rendre dans les Territoires palestiniens.
  • La marine et l'aviation israéliennes ont poursuivi leurs bombardements de la bande de Gaza pour la sixième journée consécutive, faisant au moins 14 morts dont un enfant palestinien de 5 ans.
  • Outre le raid sur le quartier de Zeitun, dans la ville de Gaza, l'aviation israélienne a totalement détruit un bâtiment de la police de Gaza pendant la nuit de dimanche à lundi. Des navires de guerre ont également bombardé  l'enclave pendant la nuit.

 

Rappel des faits du dimanche 18 novembre :

  • Dimanche 18 novembre a été la journée la plus meurtrière dans la bande de Gaza depuis le début de l'offensive israélienne, mercredi. Trente-et-un Palestiniens, dont une majorité de femmes et d'enfants, ont été tués dans des raids aériens israéliens, selon les services de santé du territoire palestinien gouverné par le Hamas.
  • Au moins 850 roquettes ont été tirées depuis mercredi sur Israël, dont 302 ont été interceptées par le système antimissile "Dôme de fer", selon l'armée israélienne. Israël a mobilisé des milliers de réservistes et déployé des transports de troupes blindés, des bulldozers et des chars à la frontière avec la bande de Gaza.
  • Depuis le déclenchement de l'offensive militaire israélienne "Pilier de défense", 93 personnes ont été tuées : 90 Palestiniens, dont la moitié de civils, et trois Israéliens ; au moins 660 Palestiniens et 41 Israéliens été blessés. "Pilier de défense" est la plus vaste opération israélienne contre Gaza depuis l'offensive dévastatrice de décembre 2008-janvier 2009, qui n'avait que temporairement fait cesser les tirs de roquettes.
  • Dimanche, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a rencontré les principaux dirigeants israéliens, le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, le président, Shimon Pérès, et le ministre de la Défense, Ehoud Barak, ainsi que le chef de la diplomatie israélienne, Avigdor Lieberman. Il s'est aussi entretenu à Ramallah (Cisjordanie) avec le président palestinien, Mahmoud Abbas. Le chef de la diplomatie française a affirmé à Tel Aviv que "la guerre n'est pas une option" et qu'il y a "urgence à intervenir" pour obtenir un cessez-le-feu entre Israël et les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza.
  • "Notre seule condition pour une trêve, c'est que tous les groupes terroristes opérant à Gaza cessent complètement le feu", lui a répondu le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman.
  • L'Autorité palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas a demandé, dimanche, la convocation d'urgence d'un sommet de la Ligue arabe en réponse à "l'agression" israélienne contre la bande de Gaza, a annoncé au Caire l'organisation panarabe.
  • S'exprimant sur la situation en public pour la première fois depuis le début de la campagne israélienne de bombardements aériens sur Gaza mercredi, Barack Obama a dit soutenir "pleinement le droit d'Israël à assurer sa propre défense". Le président américain a cependant jugé "préférable" d'éviter une invasion terrestre.
  • Le président égyptien, Mohamed Morsi, s'était montré optimiste samedi, évoquant des contacts avec les deux camps et "quelques indications sur la possibilité d'un cessez-le-feu bientôt". L'Egypte est en pointe depuis le début pour tenter de négocier une trêve. Ses représentants ont rencontré dimanche les deux parties en conflit. 

 

Première publication : 19/11/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Israël se dit prêt à étendre son offensive de façon "significative"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Quatrième journée d'affrontements entre Israël et Gaza

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)