Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 19/11/2012

Des photos de soldats israéliens choquent le web

Des photos de soldats israéliens diffusées en ligne choquent les internautes. La Toile se mobilise pour la libération d’une avocate iranienne en grève de la faim. Et un artiste britannique propose de découvrir des logos célèbres revisités par des zombies.

Des photos de soldats israéliens choquent le web

Des soldats qui affichent un large sourire avant de partir au front. Ces clichés ont été mis en ligne par des officiers de l’armée israélienne mobilisés dans l’offensive contre le Hamas dans la bande de Gaza. Le service militaire est obligatoire dans le pays pour tout citoyen de plus de 18 ans, et ces soldats, comme la plupart des jeunes de leur âge à travers le monde, ont l’habitude de raconter leur vie quotidienne sur les réseaux sociaux, même quand il s’agit de se prendre en photo en uniforme avec un fusil d’assaut.

Mais ces clichés choquent une grande partie des internautes qui estiment qu’ils sont en total décalage avec la réalité sur le terrain. En effet, ces images laissent transparaître une certaine insouciance de la part des jeunes militaires, et contrastent très nettement avec la violence des bombardements menés par Tsahal sur la bande de Gaza et le climat de terreur suscité dans le sud d’Israël par la menace des tirs de roquettes du Hamas.

De nombreux utilisateurs de Twitter ont donc rapidement exprimé leur indignation face à ces photos qui ne semblent pas prendre la mesure du drame que représente ce conflit. D’autres, en revanche, jugent l’initiative intéressante car elle permet de donner un visage plus humain à l’armée israélienne.

Quoi qu’il en soit, cette polémique amène les spécialistes à s’interroger sur le rôle joué par les réseaux sociaux dans cette campagne militaire. Depuis le début de son offensive, Tsahal a en effet investi le web pour détailler ses opérations et justifier son action. Une communication jugée trop agressive par le chercheur Michael Koplow. Dans un article publié sur le site du magazine « Foreign Policy », il estime qu’en se vantant ainsi de ses victoires militaires sur Internet, Israël pourrait finalement contribuer à s’isoler sur la scène internationale.

 

La Toile mobilisée pour une avocate iranienne emprisonnée

La Toile se mobilise actuellement pour obtenir la libération de l'avocate et militante des droits de l'Homme iranienne, Nasrin Sotoudeh, détenue depuis septembre 2010 dans la prison d'Evin, à Téhéran, pour propagande contre le régime et atteinte à la sûreté nationale. Un mouvement qui semble chaque jour prendre un peu plus d'ampleur en ligne alors que la lauréate du prix Sakharov 2012 mène, de son côté, une grève de la faim depuis plus d'un mois pour protester contre les mauvais traitements infligés aux prisonniers politiques et les restrictions imposées à sa famille par les autorités.

Nasrin Sotoudeh n'aurait ainsi eu le droit de voir ses enfants qu'une seule fois au cours des quatre derniers mois. C'est ce qu'explique son mari dans ce message posté sur Facebook où il affirme également que son épouse a déjà perdu beaucoup de poids et que son état de santé est désormais inquiétant.

Une situation inadmissible pour de nombreux internautes qui ont donc décidé de monter au créneau sur le web pour afficher leur soutien à l'avocate emprisonnée. Une campagne en ligne a notamment vu le jour pour inciter les utilisateurs des réseaux sociaux à remplacer leurs photos de profil par cette fleur symbolisant le combat de Sotoudeh pour la liberté.

Des internautes inquiets pour son sort multiplient également sur le net les photomontages et autres vidéos fustigeant les conditions d'incarcération de la militante des droits de l'Homme et appelant à sa libération immédiate comme ici.

Et si Internet reste leur terrain d'expression privilégié, les supporters de Nasrin Sotoudeh n'hésite pas à exprimer aussi leurs revendications de vive voix comme l'illustrent ces images de rassemblements organisés en sa faveur dans les rues de New York, de Dublin ou encore d'Oslo... Autant d'initiatives qui, ils l'espèrent, permettront à l’avocate de recouvrer sa liberté.


Dronestagram

Beyt al-Ahmar au Yémen, ou bien le village de Tappi au Pakistan. Ces deux localités ont un point commun : elles ont été récemment ciblées par des attaques de drones américains. Ces photos satellite, compilées par l’artiste britannique James Bridle sur le site Dronestagram, montrent ces zones avant qu’elles n’aient été touchées par ces raids aériens. Des frappes effectuées dans le cadre de la guerre contre le terrorisme censées être d’une précision chirurgicale mais qui font malgré tout de nombreuses victimes civiles. Une situation qu’à donc tenu à dénoncer Bridle à travers son travail.


Des logos de marques revus et corrigés par des zombies

Le graphiste britannique Ben Fellowes s’est amusé à imaginer ce à quoi ressembleraient quelques-uns des logos de célèbres marques s’ils avaient été dessinés par des… zombies. Des créations particulièrement originales qui rencontrent un franc succès sur la Toile et qui amuseront à coup sûr les amateurs de morts-vivants.


Vidéo du jour

A première vue, on pourrait croire que cette vidéo est un tableau animé de Vincent Van Gogh et pourtant il n’en est rien… Il s’agit en effet d’un clip tout juste mis en ligne par la Nasa pour illustrer le mouvement des différentes particules comme le sable, le sel de mer ou encore les sulfates qui circulent dans l’air sur l’ensemble de la surface du globe. Un travail étonnant et instructif qui permet de transformer des données scientifiques en une œuvre d’art presque vivante.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus