Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Amériques

Murdoch s'excuse après son tweet sur "la presse détenue par les Juifs"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/11/2012

Le magnat de la presse Rupert Murdoch s'est excusé, lundi, après un tweet sur la "presse détenue par les Juifs" qui lui a valu de vives critiques durant le week-end.

Dans une conversation téléphonique doublée d'une lettre d'excuses à la Ligue anti-diffamation, M. Murdoch a qualifié son tweet de "maladroit et inapproprié", a indiqué l'organisation basée à New York, ajoutant qu'elle acceptait ses excuses.

"Pourquoi la presse détenue par les Juifs est-elle si systématiquement anti-Israël dans toute les crises ?", avait tweeté samedi le magnat australo-américain de 81 ans, en liaison avec l'opération "Pilier de défense" lancée par l'armée israélienne contre le Hamas.

Le tweet de Rupert Murdoch publié le 18 novembre



Le patron de Newscorporation, l'un des plus grands groupes de médias du monde, avait également dénoncé samedi sur Twitter "le parti pris gênant de CNN et d'AP".

"J'ai des idées très arrêtées sur la justesse de la cause d'Israël, particulièrement quand ses citoyens sont visés par des attaques de missiles. Et donc je m'énerve quand je vois des couvertures (de presse) que je trouve malhonnêtes ou biaisées vis-à-vis d'Israël", a écrit M. Murdoch à l'ADL, selon cette dernière. "Mais j'aurais du m'en tenir à la substance de la question", a-t-il ajouté.

Depuis samedi, il a fait l'objet de vives critiques.

Le commentateur de CNN Howard Kurtz a dénoncé un tweet "honteux", "vraiment injurieux"."Il n'est pas sûr qu'il comprenne la magnitude de ses mots blessants", a écrit le journaliste.

Dans le Daily Beast, Peter Beinart a parlé d'un tweet "non seulement stupide mais injurieux, tant pour les journalistes que pour les Juifs".

Outre-Atlantique, le Guardian s'est fendu d'un long commentaire. Damian Thompson, du Telegraph, a demandé "une vraie explication".

Avant son courrier à l'ADL, M. Murdoch qui tweete régulièrement depuis décembre dernier et a 367.000 abonnés, s'était d'abord excusé dimanche sur Twitter.

"'La presse détenue par les Juifs' a été durement critiquée, suggérant un lien avec les journalistes juifs. Ne le vois pas comme ça, mais m'excuse sans réserves", avait-il écrit, suscitant immédiatement de nouvelles critiques.

(AFP)

Première publication : 20/11/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal a-t-elle enfreint les règles de conduite de Twitter ?

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Quand l’armée israélienne "live-tweete" son attaque sur Gaza

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter accepte d’effacer les messages "#unbonjuif" en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)