Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

SPORT

Ligue des Champions : la Juventus corrige Chelsea et se rapproche des huitièmes

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2012

À domicile, les Turinois ont largement battu Chelsea (3-0), le tenant du titre, plongeant le club anglais dans la crise. Un résultat qui permet également aux Italiens de se rapprocher des huitièmes de finale de la compétition.

La Juventus a corrigé Chelsea (3-0) et s'est bien placée dans la course à la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions, laissant le tenant du titre en pleine crise et l'entraîneur Roberto Di Matteo en grande difficulté, mardi à Turin.

La Juve, de retour sur l'avant-scène européenne, double les "Blues" mais doit encore prendre un point au Shakhtar Donetsk dans quinze jours pour être sûr de rester devant Chelsea, qui reçoit le Nordsjaelland, grâce son avance dans les confrontations directes (2-2 à l'aller à Londres).

Les "Bianconeri" ont ouvert le score sur une frappe d'Andrea Pirlo, qui venait de chiper un ballon devant Oscar, astucieusement déviée par Fabio Quagliarella pour tromper Petr Cech (38). Elle s'est détachée sur une frappe puissante d'Arturo Vidal (touchée par Ramires), servi par Kwadwo Asamoah (61).

Elle a humilié le champion d'Europe avec la revanche de Sebastian Giovinco (90+1), en grave manque de réussite en championnat et entré en fin de match.

Chelsea a surtout été dangereux en contres, et les choix de Di Matteo n'ont pas payé. Les Blues n'ont pas encore perdu leur titre de champion d'Europe, et il leur reste un match capital dimanche contre Manchester City, leader du championnat d'Angleterre. Mais l'entraîneur italien ne résistera sans doute pas à un nouvel échec, après quatre matches sans victoire en Premier League.

Hazard transparent

Di Matteo avait gardé son 4-2-3-1, mais changé la pointe, où Eden Hazard remplaçait Fernando Torres, écarté après trop de performances insipides. Mais le Belge a été contré par Gianluigi Buffon sur sa première occasion (9), décalé après une fantastique remontée du terrain du Brésilien Oscar, qui a facilement effacé Andrea Barzagli au bout de son slalom avant de servir Hazard.

Un nouveau rush du Brésilien a été difficilement arrêté par la défense bianconera (36), et Juan Mata a buté sur Buffon (40). C'est à peu près tout. Hazard n'a plus jamais été aussi près du but ensuite, et l'entrée de Fernando Torres (71) à la place d'un récupérateur (John Obi Mikel), n'a rien changé.

Côté juventino, Antonio Conte, face au manque de réussite chronique de ses attaquants, avait choisi de titulariser Mirko Vucinic, diminué par une grippe les jours précédents la rencontre. Même sur un pied, le Monténégrin a été le grand animateur de la Juve.

Il a amené les premiers ballons dangereux pour la défense fébrile de Chelsea, qui fut pourtant le socle du titre européen, avec le talent de Didier Drogba. Vucinic a offert une passe à Lichtsteiner qui a tiré sur le poteau (4) et un service en retrait pour Claudio Marchisio contré par Petr Cech (15).

Le Suisse volant Lichtsteiner, arrière-ailier-droit, excellent mardi, a eu une autre occasion énorme, sauvée sur sa ligne par Ashley Cole, juste après le premier but.

Vucinic est aussi au départ du ballon sur le deuxième but, servant de point d'appui à Asamoah. Il aurait pu aussi obtenir un penalty à la reprise, retenu par Gary Cahill dans la surface (50).

Encore un petit point chez un Shakhtar déjà qualifié, et la Juve retrouvera les 8e de la C1 pour la première fois depuis 2009, où elle avait été éliminée par... Chelsea.

AFP

Première publication : 20/11/2012

  • FOOTBALL – LIGUE DES CHAMPIONS

    Le FC Barcelone qualifié pour les 8e de finale, Chelsea veut l'imiter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)