Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Moyen-orient

Londres reconnaît officiellement la Coalition nationale syrienne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/11/2012

Londres a officiellement reconnu mardi la Coalition nationale syrienne, l'opposition à Bachar al-Assad, comme seule représentante de la Syrie, emboîtant le pas à la France.

Le Royaume-Uni a décidé de reconnaître la nouvelle Coalition de l'opposition syrienne comme "seul représentant légitime du peuple syrien", a annoncé mardi au parlement le chef de la diplomatie britannique, William Hague.

 

Cette décision a été prise au vu notamment des engagements pris par ses dirigeants lors de leur visite vendredi à Londres, a expliqué M. Hague en ajoutant qu'il avait demandé à ses interlocuteurs de nommer un représentant au Royaume-Uni.

 

"Sur la base des assurances que j'ai reçues et de mes consultations avec les partenaires européens hier (lundi), le gouvernement de Sa Majesté a décidé de reconnaître la Coalition nationale des Forces syriennes révolutionnaires et d'opposition comme la seule représentante légitime du peuple syrien", a déclaré le ministre.

 

La Coalition a "beaucoup à faire pour gagner le soutien total du peuple syrien et coordonner les efforts de l'opposition plus efficacement. Mais il est grandement dans l'intérêt de la Syrie, de la région et du Royaume-Uni que nous les soutenions et que nous ne laissions pas de place aux groupes extrémistes", a-t-il ajouté.

 

En reconnaissant la Coalition de l'opposition syrienne comme "seul représentant légitime du peuple syrien", le Royaume-Uni emboîte ainsi le pas de plusieurs pays, dont la France, la Turquie et les monarchies du Golfe. L'UE et Washington ne sont pas allés aussi loin, le premier estimant que l'opposition était "le représentant légitime des aspirations du peuple syrien" et le second "une représentante légitime".
 

AFP

Première publication : 20/11/2012

  • TURQUIE

    Après Paris, Ankara reconnaît la coalition nationale syrienne

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    François Hollande reconnaît la coalition nationale syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les Frères musulmans renforcés dans l'opposition par l'arrivée d'Al-Khatib

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)