Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : au moins trois Palestiniens tués lors du ‘vendredi de la colère’

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Rimsha, la jeune chrétienne accusée de blasphème, a été blanchie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/11/2012

La justice pakistanaise a abandonné les charges qui pesaient contre la jeune fille d’environ 14 ans accusée d’avoir profané le Coran à la mi-août. La police avait, par la suite, accusé l'imam de la mosquée voisine de manipulation.

La justice pakistanaise a abandonné les charges contre Rimsha, jeune chrétienne accusée d'avoir profané le Coran et dont l'affaire avait suscité une vive émotion dans le pays et à l'étranger, ont annoncé mardi ses avocats et un ministre.

Le tribunal d'Islamabad a décidé "une fin de non-recevoir" à propos des accusations contre Rimsha, a déclaré à l'AFP Akmal Bhatti, un des avocats de la jeune chrétienne libérée sous caution en septembre et placée en résidence surveillée avec sa famille.

Le ministre pakistanais de l'Harmonie nationale, Paul Bhatti, responsable du dialogue entre la majorité musulmane sunnite et les minorités, a confirmé à l'AFP l'abandon des charges dans cette affaire.

Rimsha, une jeune fille illettrée, âgée d'environ 14 ans selon des médecins qui l'ont examinée, avait été accusée à la mi-août par des voisins d'avoir brûlé des feuilles de papier sur lesquelles étaient écrits des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan aux termes de la loi sur le blasphème.

Accusée par les libéraux d'être instrumentalisée pour régler des conflits personnels, cette loi, défendue bec et ongles par les musulmans radicaux, est devenue un sujet très sensible au Pakistan, pays à 97% musulman. Remettre en cause l'islam au Pakistan relève du sacrilège.

L'affaire Rimsha avait connu un développement spectaculaire lorsque la police avait accusé l'imam de la mosquée voisine d'avoir lui-même introduit des pages du Coran dans les feuilles brûlées que lui avait rapportées un voisin, afin "d'expulser" les chrétiens de ce quartier périphérique de la capitale, Islamabad.

(AFP)

Première publication : 20/11/2012

  • PAKISTAN

    Le président pakistanais désigne un nouveau Premier ministre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)