Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

DÉBAT

Les patrons de l'énergie française à l'heure de la transition

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

Sports

Didier Deschamps : "Je n’ai pas la prétention de dire que je sais, j'apprends"

© FRANCE 24

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2012

Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps, revient sur son parcours avec les Bleus, depuis sa première sélection en 1989 jusqu'à son actuelle mission de sélectionneur.

"Authentique" et "pragmatique", c’est ainsi que Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France de football se décrit. Depuis le mois de juillet aux commandes des Bleus, l’ancien capitaine de l’équipe de France n’a de cesse de se rappeler sa fierté d’évoluer sous le maillot tricolore. "L’équipe de France, c’est la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma carrière professionnelle, ça a été un moteur."

Succédant à Laurent blanc, celui que l’on surnommait Dédé, ne veut pas porter de jugement sur le travail qui a été effectué par son prédécesseur. Seulement ajouter que du "bon travail a été fait avec Laurent et son staff. Il ne faut pas oublier où il a pris l’équipe de France. En 2010, on était au fond du trou".

Concernant le livre de Raymond Domenech, l’actuel sélectionneur botte en touche.  "C’est une histoire qui date de 2010, on est en 2012, ça appartient au passé, c’est son histoire, libre à lui de dire ce qu’il a envie de dire."

Enfin, Didier Deschamps explique sa vision du coaching et les raisons qui l’ont amené à choisir les 23 sélectionnés et en refuser certains, comme Hatem Ben Arfa ou Samir Nasri.

Le patron des Bleus veut surtout montrer qu’il garde la tête froide et qu’il n’a rien perdu de son humilité. "Je n’ai pas la prétention de dire que je sais, j’apprends".

Première publication : 21/11/2012

  • FOOTBALL – ÉQUIPE DE FRANCE

    Retour de Gourcuff chez les Bleus

    En savoir plus

  • ESPAGNE - FRANCE

    Alain Giresse : "Les Bleus se sont enfin comportés comme une vraie équipe"

    En savoir plus

  • FRANCE - ESPAGNE

    Michel Hidalgo : "Les Bleus ne sont pas condamnés à perdre"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)