Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Sports

Didier Deschamps : "Je n’ai pas la prétention de dire que je sais, j'apprends"

© FRANCE 24

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2012

Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps, revient sur son parcours avec les Bleus, depuis sa première sélection en 1989 jusqu'à son actuelle mission de sélectionneur.

"Authentique" et "pragmatique", c’est ainsi que Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France de football se décrit. Depuis le mois de juillet aux commandes des Bleus, l’ancien capitaine de l’équipe de France n’a de cesse de se rappeler sa fierté d’évoluer sous le maillot tricolore. "L’équipe de France, c’est la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma carrière professionnelle, ça a été un moteur."

Succédant à Laurent blanc, celui que l’on surnommait Dédé, ne veut pas porter de jugement sur le travail qui a été effectué par son prédécesseur. Seulement ajouter que du "bon travail a été fait avec Laurent et son staff. Il ne faut pas oublier où il a pris l’équipe de France. En 2010, on était au fond du trou".

Concernant le livre de Raymond Domenech, l’actuel sélectionneur botte en touche.  "C’est une histoire qui date de 2010, on est en 2012, ça appartient au passé, c’est son histoire, libre à lui de dire ce qu’il a envie de dire."

Enfin, Didier Deschamps explique sa vision du coaching et les raisons qui l’ont amené à choisir les 23 sélectionnés et en refuser certains, comme Hatem Ben Arfa ou Samir Nasri.

Le patron des Bleus veut surtout montrer qu’il garde la tête froide et qu’il n’a rien perdu de son humilité. "Je n’ai pas la prétention de dire que je sais, j’apprends".

Première publication : 21/11/2012

  • FOOTBALL – ÉQUIPE DE FRANCE

    Retour de Gourcuff chez les Bleus

    En savoir plus

  • ESPAGNE - FRANCE

    Alain Giresse : "Les Bleus se sont enfin comportés comme une vraie équipe"

    En savoir plus

  • FRANCE - ESPAGNE

    Michel Hidalgo : "Les Bleus ne sont pas condamnés à perdre"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)