Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Economie

Google en discussion avec Paris pour le paiement de ses impôts en France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2012

Lors d'une conférence de presse sur la fraude fiscale, le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a assuré que l'administration avait demandé à Google de régulariser sa situation, précisant que son activité dans l’Hexagone est "incontestable".

L 'administration française parle avec Google des impôts que le moteur de recherche devrait verser en France, a dit mardi le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, qui s'est dit confiant quant à l'issue d'une éventuelle action en justice.

Selon l'hebdomadaire satirique le Canard enchaîné, l'administration demande plus d'un milliard d'euros à Google.

"L'administration a demandé à cette entreprise de régulariser sa situation (...) Il y a un dialogue entre cette entreprise et l'administration, le cas échéant la justice sera saisie" par l'entreprise, a-t-il dit, en évoquant "un moteur de recherche" sans le citer lors d'une conférence de presse sur la fraude fiscale à Nanterre (Hauts-de-Seine).

"Si tel était le cas, j'ai la conviction tout à fait sincère que l'Etat, l'administration dispose des éléments largement probants pour que la justice confirme ce qu'est aujourd'hui l'analyse de l'administration", a-t-il ajouté.

"Il a été mis en évidence une activité domiciliée en France qui est incontestable", a poursuivi Jérôme Cahuzac.

Reuters
 

Première publication : 21/11/2012

  • INFOGRAPHIE

    Ces géants du Web qui se font passer pour des nains fiscaux

    En savoir plus

  • INTERNET

    Google entend régler son différend fiscal avec la France d'ici fin 2012

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le fisc français réclamerait un milliard d’euros à Google

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)