Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Economie

Google en discussion avec Paris pour le paiement de ses impôts en France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2012

Lors d'une conférence de presse sur la fraude fiscale, le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a assuré que l'administration avait demandé à Google de régulariser sa situation, précisant que son activité dans l’Hexagone est "incontestable".

L 'administration française parle avec Google des impôts que le moteur de recherche devrait verser en France, a dit mardi le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, qui s'est dit confiant quant à l'issue d'une éventuelle action en justice.

Selon l'hebdomadaire satirique le Canard enchaîné, l'administration demande plus d'un milliard d'euros à Google.

"L'administration a demandé à cette entreprise de régulariser sa situation (...) Il y a un dialogue entre cette entreprise et l'administration, le cas échéant la justice sera saisie" par l'entreprise, a-t-il dit, en évoquant "un moteur de recherche" sans le citer lors d'une conférence de presse sur la fraude fiscale à Nanterre (Hauts-de-Seine).

"Si tel était le cas, j'ai la conviction tout à fait sincère que l'Etat, l'administration dispose des éléments largement probants pour que la justice confirme ce qu'est aujourd'hui l'analyse de l'administration", a-t-il ajouté.

"Il a été mis en évidence une activité domiciliée en France qui est incontestable", a poursuivi Jérôme Cahuzac.

Reuters
 

Première publication : 21/11/2012

  • INFOGRAPHIE

    Ces géants du Web qui se font passer pour des nains fiscaux

    En savoir plus

  • INTERNET

    Google entend régler son différend fiscal avec la France d'ici fin 2012

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le fisc français réclamerait un milliard d’euros à Google

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)