Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Et si la gauche assouplissait les 35 heures ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

FRANCE

Facebook n'aime pas les seins nus postés sur le compte de la journaliste Caroline Fourest

© AFP

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 22/11/2012

Facebook a bloqué ce jeudi le compte Facebook de Caroline Fourest. Raison invoquée : la journaliste a publié sur sa page des photos de militantes de Femen, seins nus, prises lors du rassemblement anti-mariage gay du mouvement Civitas.

"Facebook est hallucinant. Il relaie des pages incitant à me tuer, moi et d'autres... Mais veut bloquer mon compte parce que je mets en ligne des images des Femen [militantes féministes ukrainiennes, ndlr]... Et qu'elles sont seins nus ! Pauvre liberté d'expression entre les mains de critères anglo-saxons…" Voici le message posté par Caroline Fourest sur la page officielle Facebook - encore active - qui lui est consacrée.

Contactée par FRANCE 24, la journaliste confirme que Facebook a suspendu son compte. "Je sais que je ne suis pas la première à subir ce genre d’injustice. Facebook a déjà bloqué la page de 'Charlie Hebdo' parce que l’hebdomadaire avait publié des photos de femmes seins nus", explique-t-elle. "Mais quand je vois que les pages haineuses qui me sont dédiées sont, elles, toujours actives, je trouve ça consternant", ajoute-t-elle. Plusieurs pages anti-Caroline Fourest existent en effet sur le réseau social, certaines l’accusant notamment de "mensonges" et d'être une "fausse journaliste".

Caroline Fourest porte plainte pour coups et blessures

Dimanche 18 novembre, lors de la manifestation anti-mariage pour tous organisée par le mouvement catholique intégriste Civitas, Caroline Fourest et Inna Shevchenko, membre des Femen, ont été agressés. Elles ont porté plainte contre X pour coups et blessures. Deux jours plus tard Civitas annonçait lui aussi porter plainte contre les membres de Femen pour agression.

Cet événement intervient quelques semaines après un cas similaire de censure sur le célèbre réseau social : au début du mois de novembre, les fondatrices du mouvement féministe arabe "Uprising women of the Arab World" avaient elles aussi fait face à la fermeture de leurs comptes. Selon elles, Facebook auraient bloqué leurs pages personnelles après la publication de photographies de femmes arabes qui avaient posé sans leur voile.
 

Première publication : 22/11/2012

  • POLÉMIQUE

    Facebook accusé de censure par un mouvement féministe arabe

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : des féministes agressées lors d'un défilé anti-mariage gay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)