Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

FRANCE

Facebook n'aime pas les seins nus postés sur le compte de la journaliste Caroline Fourest

© AFP

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 22/11/2012

Facebook a bloqué ce jeudi le compte Facebook de Caroline Fourest. Raison invoquée : la journaliste a publié sur sa page des photos de militantes de Femen, seins nus, prises lors du rassemblement anti-mariage gay du mouvement Civitas.

"Facebook est hallucinant. Il relaie des pages incitant à me tuer, moi et d'autres... Mais veut bloquer mon compte parce que je mets en ligne des images des Femen [militantes féministes ukrainiennes, ndlr]... Et qu'elles sont seins nus ! Pauvre liberté d'expression entre les mains de critères anglo-saxons…" Voici le message posté par Caroline Fourest sur la page officielle Facebook - encore active - qui lui est consacrée.

Contactée par FRANCE 24, la journaliste confirme que Facebook a suspendu son compte. "Je sais que je ne suis pas la première à subir ce genre d’injustice. Facebook a déjà bloqué la page de 'Charlie Hebdo' parce que l’hebdomadaire avait publié des photos de femmes seins nus", explique-t-elle. "Mais quand je vois que les pages haineuses qui me sont dédiées sont, elles, toujours actives, je trouve ça consternant", ajoute-t-elle. Plusieurs pages anti-Caroline Fourest existent en effet sur le réseau social, certaines l’accusant notamment de "mensonges" et d'être une "fausse journaliste".

Caroline Fourest porte plainte pour coups et blessures

Dimanche 18 novembre, lors de la manifestation anti-mariage pour tous organisée par le mouvement catholique intégriste Civitas, Caroline Fourest et Inna Shevchenko, membre des Femen, ont été agressés. Elles ont porté plainte contre X pour coups et blessures. Deux jours plus tard Civitas annonçait lui aussi porter plainte contre les membres de Femen pour agression.

Cet événement intervient quelques semaines après un cas similaire de censure sur le célèbre réseau social : au début du mois de novembre, les fondatrices du mouvement féministe arabe "Uprising women of the Arab World" avaient elles aussi fait face à la fermeture de leurs comptes. Selon elles, Facebook auraient bloqué leurs pages personnelles après la publication de photographies de femmes arabes qui avaient posé sans leur voile.
 

Première publication : 22/11/2012

  • POLÉMIQUE

    Facebook accusé de censure par un mouvement féministe arabe

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : des féministes agressées lors d'un défilé anti-mariage gay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)