Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton vs. Trump, l'eau et le feu"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"2016 sera une année record pour le tourisme en Grèce"

En savoir plus

Economie

Chypre est parvenue à un accord sur une aide financière avec la troïka

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2012

Selon l'agence nationale chypriote, le gouvernement a trouvé un accord sur une aide financière avec la troïka (UE, BCE, FMI). Victime collatérale de la crise grecque, Chypre estime avoir besoin de 17 milliards d'euros pour se remettre à flots.

 

Chypre, dont l'économie est durement affectée par les retombées de la crise en Grèce, est parvenue jeudi 22 novembre à un accord sur une aide financière avec la troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international), a annoncé l'agence nationale chypriote CNA. "Une conclusion positive aux négociations entre la troïka et le gouvernement a été trouvée vers 20 heures [18 heures GMT]", a précisé l'agence. Une annonce formelle est attendue plus tard dans la soirée, a indiqué la télévision publique. Mais des responsables n'ont pas pu confirmer quand elle aurait lieu.
 
Chypre, qui assure actuellement la présidence de l'Union européenne, avait un peu plus tôt dans la journée précisé le montant de l'aide internationale dont elle juge avoir besoin pour surmonter la crise de sa dette et de son secteur bancaire. "Le montant s'élève à 17 milliards d'euros. C'est ce que nous avons dit par le passé si l'on considère que les banques ont besoin de 10 milliards", avait ainsi annoncé Vassos Shiarly, le ministre chypriote des Finances.
 
Mesures d'austérité
 
Le plan d'aide devrait s'échelonner sur une période de quatre ans, de 2012 à 2016. Des représentants des trois institutions internationales sont à Chypre depuis le 9 novembre afin de négocier les détails des mesures d'austérité que ce petit pays de la zone euro devra prendre en échange de l'aide financière internationale. Avec cet accord, Chypre devient le cinquième pays de la zone euro à bénéficier d'un plan de sauvetage international après la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l’Espagne.
 
Selon les chiffres présentés au Parlement dans le cadre du budget de 2013, le PIB de Chypre devrait reculer de 2,4 % cette année, de 3,5 % en 2013, puis de 1,3 % en 2014, alors que le chômage devrait atteindre les taux records de 13,8 % en 2013 et de 14,2 % en 2014, contre 7,9 % en 2011.
 
FRANCE 24 avec dépêches
 

 

Première publication : 22/11/2012

  • UNION EUROPÉENNE

    Chypre à la tête de l’UE, présidence de tous les dangers

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La zone euro et le Fonds monétaire international envisagent d'aider Chypre

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Chypre demande l'aide financière de l'UE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)