Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

Economie

Chypre est parvenue à un accord sur une aide financière avec la troïka

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2012

Selon l'agence nationale chypriote, le gouvernement a trouvé un accord sur une aide financière avec la troïka (UE, BCE, FMI). Victime collatérale de la crise grecque, Chypre estime avoir besoin de 17 milliards d'euros pour se remettre à flots.

 

Chypre, dont l'économie est durement affectée par les retombées de la crise en Grèce, est parvenue jeudi 22 novembre à un accord sur une aide financière avec la troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international), a annoncé l'agence nationale chypriote CNA. "Une conclusion positive aux négociations entre la troïka et le gouvernement a été trouvée vers 20 heures [18 heures GMT]", a précisé l'agence. Une annonce formelle est attendue plus tard dans la soirée, a indiqué la télévision publique. Mais des responsables n'ont pas pu confirmer quand elle aurait lieu.
 
Chypre, qui assure actuellement la présidence de l'Union européenne, avait un peu plus tôt dans la journée précisé le montant de l'aide internationale dont elle juge avoir besoin pour surmonter la crise de sa dette et de son secteur bancaire. "Le montant s'élève à 17 milliards d'euros. C'est ce que nous avons dit par le passé si l'on considère que les banques ont besoin de 10 milliards", avait ainsi annoncé Vassos Shiarly, le ministre chypriote des Finances.
 
Mesures d'austérité
 
Le plan d'aide devrait s'échelonner sur une période de quatre ans, de 2012 à 2016. Des représentants des trois institutions internationales sont à Chypre depuis le 9 novembre afin de négocier les détails des mesures d'austérité que ce petit pays de la zone euro devra prendre en échange de l'aide financière internationale. Avec cet accord, Chypre devient le cinquième pays de la zone euro à bénéficier d'un plan de sauvetage international après la Grèce, l'Irlande, le Portugal et l’Espagne.
 
Selon les chiffres présentés au Parlement dans le cadre du budget de 2013, le PIB de Chypre devrait reculer de 2,4 % cette année, de 3,5 % en 2013, puis de 1,3 % en 2014, alors que le chômage devrait atteindre les taux records de 13,8 % en 2013 et de 14,2 % en 2014, contre 7,9 % en 2011.
 
FRANCE 24 avec dépêches
 

 

Première publication : 22/11/2012

  • UNION EUROPÉENNE

    Chypre à la tête de l’UE, présidence de tous les dangers

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La zone euro et le Fonds monétaire international envisagent d'aider Chypre

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Chypre demande l'aide financière de l'UE

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)