Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Lesotho : possible menace d'un coup d'État

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

FRANCE

À Paris, le projet d’église orthodoxe russe mis en suspens

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2012

Voulu par Nicolas Sarkozy et décrié par le maire de Paris Bertrand Delanoë, le projet de construction d’une église orthodoxe russe près de la Tour Eiffel a été temporairement stoppé mercredi, d’un commun accord entre la France et la Russie.

Une église orthodoxe russe à deux pas de la Tour Eiffel : tel est le projet controversé qui vient d’être mis en suspens par Moscou et Paris. Pour un temps seulement, car la Russie, qui a acquis en 2010 les locaux de Météo France situés quai Branly, compte bien ériger l’édifice religieux. Mais si une nouvelle demande de permis de construire devrait être déposée prochainement, le projet est pour l'instant mis entre parenthèses.

"En concertation avec les autorités françaises, la Fédération de Russie a pris la décision de demander la suspension provisoire de la demande de permis de construire déposée auparavant. Ce délai permettra de mener des études supplémentaires et d'examiner de nouvelles propositions permettant d'aboutir dans les plus brefs délais à un projet plus conforme aux exigences spécifiques liées à ce projet", a informé mercredi 21 novembre l'intendance du président russe.

Un projet "inadapté au site des berges de la Seine"

Cinq bulbes dorés, d’une hauteur maximale de 27 mètres, devaient s’élever en plein cœur du VIIe arrondissement de Paris, à proximité du palais de l’Alma. L'église devait en partie être recouverte d'un immense voile en verre se transformant en façade photovoltaïque. Le projet construit sur une parcelle de 4 245 m2 avait été chiffré à 34,5 millions d'euros en mars 2011.

Lancé par Nicolas Sarkozy, favorable à des relations étroites entre la France et la Russie, le projet n’était pas du goût du maire de Paris, Bertrand Delanoë, dont l’avis n’est toutefois que consultatif. Ce dernier s’était déclaré en février "très nettement opposé" à la construction de la future église chapeautée par l'équipe d'architectes de l'Espagnol Manuel Nunez Yanowsky.

Alors que le maire avait pointé du doigt "une ostentation tout à fait inadaptée au site des berges de la Seine classé au patrimoine mondial de l'Unesco", le message a visiblement été entendu. Les ministères français des Affaires étrangères et de la Culture ont ainsi souligné que cette église devait "tout en appliquant les canons traditionnels de l'église orthodoxe russe, [...] s'inscrire dans l'esprit des réalisations architecturales les plus emblématiques des rives de la Seine". Plusieurs cabinets d’architectes doivent de nouveau plancher sur le projet.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 22/11/2012

  • RUSSIE

    L'affaire Pussy Riot remet en question les relations entre l'Église orthodoxe et le Kremlin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)