Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

SPORT

L'OM quitte la Ligue Europa par la petite porte

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/11/2012

L'Olympique de Marseille s'est incliné à domicile face à Fenerbahçe (0-1) sur un but du défenseur turc Bekir Irtegun (40e) et quitte la Ligue Europa. L'OM, privé de plusieurs joueurs importants, s'était pourtant procuré de nombreuses occasions.

L'Olympique de Marseille a été éliminé jeudi avant même la fin de la phase de groupes de la Ligue Europa, au terme d'une défaite frustrante à domicile face à Fenerbahçe (1-0).

Les Turcs sont qualifiés pour les 16es de finale, tout comme les Allemands de Mönchengladbach qui ont battu 2-0 les Chypriotes de Limassol, prochain adversaire de l'OM dans un match qui n'aura aucun enjeu.

L'OM, privé de plusieurs joueurs importants, s'est procuré de nombreuses occasions, notamment lors d'une seconde période courageuse, mais n'a pas su répondre à l'ouverture du score à la 40e minute du défenseur turc Bekir Irtegun.

Profitant des largesses marseillaises sur coups de pied arrêtés, un mal récurrent, il a inscrit le seul but du match d'un superbe retourné accrobatique à la suite d'un corner.

L'OM, qui avait refait un retard de deux buts à l'aller en Turquie, a fait le siège du but turc en seconde période mais n'a pas su forcer son destin avec Jordan Ayew de loin (48e), son frère André sur une tête au ras du poteau (57e), ou des frappes de Morgan Amalfitano (59e) et Joey Barton (84e).

Fenerbahçe termine premier du groupe et Mönchengladbach deuxième.

REUTERS

Première publication : 23/11/2012

  • LIGUE EUROPA

    Lyon et Bordeaux s'imposent, Marseille fait du sur place

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : l'OM fait grise mine à Mönchengladbach

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue Europa : l'OM arrache le nul in extremis à Fenerbahçe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)