Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Premiers de corvée"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : au moins trois morts dans de nouveaux heurts à Sokodé

En savoir plus

LE DÉBAT

Syrie : après la libération de Raqqa, la fin du groupe État islamique ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Syrie : après la libération de Raqqa, la fin du groupe État islamique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Le danger, c'est que les femmes se victimisent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Emmanuel Macron a réussi à faire exploser la gauche, mais la droite résiste"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 23/11/2012

"Juppé à la rescousse"

Revue de presse française, vendredi 23 novembre. La pression revient largement ce matin sur la médiation d'Alain Juppée acceptée par les deux camps UMP. Autre grand titre de la matinée : l'audition de Nicolas Sarkozy comme "témoin assisté".

C'est l'homme providentiel, en une de deux quotidiens ce vendredi matin. Alain Juppé. Pourquoi ? Il a réussi à mettre d’accord Jean-François Copé et François Fillon. C’est déjà une prouesse.
Le Parisien nous raconte, heure par heure la journée d’hier, comment le maire de Bordeaux s’est imposé en casque bleu de l’UMP. Attention, écrit toutefois le Figaro, des menaces pèsent toujours sur l'opposition. Et puis ce sauvetage par le maire de Bordeaux pourrait bien changer son itinéraire politique. Si jamais, on décide de procéder à un nouveau vote, Alain Juppé devrait être candidat, il serait massivement élu.

A qui profite le crime ?
A Marine Le Pen, là c’est la thèse du Monde, qui nous explique que Marine Le Pen mise sur une crise terminale de la droite classique.
Et puis à Jean-Louis Borloo, et son tout nouveau parti, l’UDI.
Là c’est le Figaro qui nous l'explique.

« Le sarkozysme est mort »

Nicolas Sarkozy est à son tour officiellement impliqué, sous le statut de témoin assisté, dans un dossier de financement politique, c’est une nouvelle défaite pour lui. Libé publie en grand, sur deux pages, cette photo de Nicolas Sarkozy à la sortie du palais de justice de Bordeaux.

A lire dans Libé le portrait du magistrat qui l'a auditionné :
« Le juge Gentil ne l’est pas du tout ».

Par Anne SOETEMONDT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2017 Revue de presse internationale

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, la reprise de la ville de Raqqa par les Forces...

En savoir plus

18/10/2017 Revue de presse française

"Premiers de corvée"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 18 octobre, l'ouverture du 19e Congrès du Parti communiste chinois, qui doit adouber le président Xi Jinping pour un deuxième...

En savoir plus

17/10/2017 Revue de presse française

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 octobre, la mobilisation, notamment sur les réseaux sociaux, contre le harcèlement et les agressions dont sont victimes les...

En savoir plus

17/10/2017 Revue de presse internationale

"Je suis Daphne"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 octobre, la mort, hier, d’une journaliste d’investigation maltaise, tuée dans l’explosion de sa voiture. Les incendies...

En savoir plus

16/10/2017 Revue de presse internationale

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 16 octobre, la victoire aux législatives autrichiennes des conservateurs, emmenés par le jeune Sebastian Kurz, 31 ans. Mais...

En savoir plus