Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : à Tel Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Afrique

Karim Wade entendu dans un dossier d’enrichissement illicite

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/11/2012

Le fils de l’ex-président Abdoulaye Wade a passé 15 heures dans les locaux d’une gendarmerie de Dakar pour y être interrogé. Ses partisans accusent le nouveau régime de Macky Sall d'avoir lancé une "chasse aux sorcières".

Le fils et ancien ministre de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, a quitté dans la nuit de jeudi à vendredi la gendarmerie de Dakar où il était interrogé sur un possible enrichissement illicite, a-t-on appris auprès de son entourage.
             
"Karim (Wade) a quitté la gendarmerie vers 03H30 (locale et GMT). Il est rentré chez lui", a déclaré à l'AFP Modou Diagne Fada, un membre de son entourage, une information confirmée par d'autres témoins.
             
Karim Wade s'était présenté jeudi vers 10H30 (locales et GMT) à la section de recherches de la gendarmerie de Colobane, un quartier populaire de Dakar, devant des responsables et militants de l'ex-parti au pouvoir, le Parti démocratique sénégalais (PDS), venus le soutenir, selon un journaliste de l'AFP.
             
Il a quitté la gendarmerie après y avoir passé quelque 15 heures pour un interrogatoire sur un éventuel enrichissement illicite.
             
Il n'était pas possible dans l'immédiat de savoir si des charges avaient été retenues contre lui, ni s'il devrait répondre prochainement à une nouvelle convocation.
             
C'est la quatrième audition de Karim Wade, après deux en juillet et le 15 novembre dernier.
             
Son ancien ministère de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l'Energie, doté de gros budgets, lui avait valu d'être surnommé "Super ministre" ou "Ministre du ciel et de la terre".
             
Ancien conseiller de son père, Karim Wade a également occupé plusieurs autres fonctions, dont celle de responsable de l'Agence nationale de l'Organisation de la conférence islamique, chargée de grands travaux avant le sommet de l'OCI organisé en mars 2008 à Dakar.
             
Il a été, après sa dernière audition du 15 novembre, interdit de sortie du territoire, ainsi que six autres dignitaires de l'ancien régime d'Abdoulaye Wade, dont quatre ex-ministres. Abdoulaye Wade, resté 12 ans au pouvoir, a été battu à la présidentielle de mars par Macky Sall.
             
Les six anciens responsables doivent prochainement être auditionnés par la gendarmerie dans le cadre des enquêtes ouvertes à la demande de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI).
             
La CREI, créée en 1981 par l'ancien président socialiste Abdou Diouf (1980-2000), en sommeil depuis des années, a été réactivée après l'élection de Macky Sall.
             
Dans un communiqué publié le 16 novembre, le PDS avait dénoncé les interdictions de sortie du territoire imposées à Karim Wade et aux autres ex-dignitaires, sans qu'"aucune mesure de contrôle judiciaire n'ait été légalement prise" à leur encontre.
             
Le PDS accuse le nouveau régime de Macky Sall d'avoir lancé une "chasse aux sorcières" et se considère en "résistance".
             
AFP
 

Première publication : 23/11/2012

  • REVUE DE PRESSE

    Discours de Dakar : après les paroles, l'Afrique attend des actes

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES SÉNÉGALAISES

    La coalition du président Macky Sall obtient une large majorité à l'Assemblée

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)