Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

Afrique

Nord-Kivu : dans le camp de Mugunga, les réfugiés attendent l'aide humanitaire

FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/11/2012

Alors que les combats se concentrent sur Sake, dans l'est de la RD Congo, des centaines de milliers de personnes ont pris la fuite. L'envoyée spéciale de FRANCE 24 s'est rendue dans le camp de déplacés de Mugunga, en périphérie de Goma. Reportage.

Les récents affrontements dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ont fait 80 000 nouveaux déplacés, selon l'ONU. Alors que la vie reprend lentement dans Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu, dans le camps de réfugiés de Mugunga, à l'ouest de la ville, la situation est de plus en plus critique. 

"L'incertitude règne toujours à Sake"

"Chez nous, on passe notre temps à fuir les combats. On ne comprend pas ce qui se passe, on ne fait que ça : fuir. Les écoles sont détruites et aujourd’hui, on ne peut plus étudier. Ici, on a tout perdu", raconte un enfant à FRANCE 24. 

"Avec nos amis, nous sommes partis en étant déjà affamés", confie un homme, un bébé dans les bras. Nous n’avons pas de nourriture. Si on en avait, nous pourrions mieux vivre ici ", insiste-t-il.

Certains réfugiés ont construit des tentes de fortune mais la plupart sont très inquiets. Ils n’ont ni eau, ni nourriture et attendent l’aide humanitaire.
 

Première publication : 23/11/2012

  • RD CONGO

    L'armée reprend la ville de Sake, le M23 exige un dialogue avec le président Kabila

    En savoir plus

  • RD CONGO

    L’ONU impuissante face à l’avancée du M23

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Une résolution de l'ONU exige le retrait du M23 de Goma

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)